Nick Evans (Harlequins)
Nick Evans (Harlequins) | CARL COURT / AFP

Le Racing-Métro battu par les Harlequins

Publié le , modifié le

Le Racing-Métro a de nouveau subi la loi du plus fort ce dimanche face aux Harlequins. Déjà balayés la semaine dernière à Nantes (8-32), les Franciliens se sont inclinés sur la pelouse du club londonien (17-3) dans un match sans suspense. Ils sont virtuellement éliminés avant même les deux dernières rencontres de poule contre les Scarlets puis à Clermont. Les Auvergnats, leaders, lutteront avec les Quins pour la qualification en quarts.

Le Racing n’y arrive toujours pas. Incapables de dépasser la phase de poules lors des trois dernières éditions, les Racingmen devront encore patienter un an avant de rêver aux phases finales de la prestigieuse compétition continentale. Le moins que l’on puisse dire, c’est que personne ne s’en plaindra vu le niveau de jeu affiché par les Ciel et Blanc lors de leur double confrontation avec des Harlequins un cran au dessus.

Match vite plié

La victoire contre Clermont (13-9) puis le nul à Llanelli (26-26) avaient laissé espérer une belle campagne mais l’Europe se refuse toujours aux hommes du duo Travers-Labit. La première période fût ainsi un véritable calvaire pour les Parisiens, incapables de marquer le moindre point (14-0) : trois pénalités de Nick Evans après une faute au sol adverse et deux bonnes progressions du pack anglais (9-0, 26e), puis un essai signé Charlie Walker après un raffut splendide sur Lydiate.

En seconde période, Botica rajoutait trois points (52e) avant que le Racing n’ouvre enfin son compteur sur une pénalité de Sexton consécutive à une faute de Botica (ballon gardé au sol). Mais le club anglais gérait bien le tempo de la rencontre pour conserver son avantage malgré la vaillance des avants du Racing, pas récompensés sur quelques mêlées fermées qui auraient du valoir pénalités.
Au classement de cette poule 4, Clermont mène la danse avec 15 points depuis sa victoire de samedi chez les Scarlets (31-13). Les Harlequins suivent avec 11 points devant le Racing et les Scarlets (6 points).