Le Munster élimine Toulouse

Le Munster élimine Toulouse

Publié le , modifié le

La marche était trop haute pour Toulouse en quarts de finale de Coupe d'Europe. Le Stade a subi la pression du Munster dans toutes les zones du terrain et s'est logiquement incliné 47-23 avec 6 essais encaissés. Les Irlandais affronteront en demi-finales le 26 ou 27 avril le vainqueur du match entre Toulon et la province du Leinster qui se joue dimanche.

Attention, zone militaire ! Toulouse est tombé dans le panneau de Thomond Park avec sa coriace Red Army. Battu pour avoir trop joué à Toulon, le Stade voulait assurer sa base arrière en attendant des bons ballons de récupération. Le Munster ne lui en a pas laissé le temps. Un pilonnage en règle dès le coup d'envoi a fait sauter tous les verrous mis en place par Guy Novès. Une action de près de 4 minutes avec 20 phases et au bout d'une très belle passe sautée de Zebo un premier essai du Munster signé Earls (7-0). A l'image de sa saison, Toulouse a existé par intermittence. Tantôt flamboyant et tantôt sous le joug d'un Munster si sûr de sa force à l'avant. Keatley pour les Irlandais et McAlister pour Toulouse ont joué des coudes jusqu'à la pause (13-9).

Balade irlandaise

Six minutes plus tard, Toulouse comptait les étoiles au dessus de sa tête. Deux percées sur des touches qui vont dans l'en-but. Deux essais assassins portés par un énorme pack et conclus par Kilcoyne (42e) et Stander (46e). Le Munster avait creusé un trou béant dans les espoirs toulousains (27-9). Secoués par tant d'agressivité, Toulouse n'avait pas abdiqué sur le champ. Tout juste entré, Baille a servi Hosea Gear sur un plateau aux 50m. L'essai et la transformation  (27-16, 54e) avaient de quoi dynamiser les hommes de Novès mais il ne leur apportait que des regrets. Malgré un beau passage, ce sont les Irlandais qui repartaient à la charge. Ils marquaient trop facilement. Pour ne pas dire à chaque fois que leur puissance se manifestait dans le camp toulousain. Un vrai plaisir à regarder même à contre-coeur. Toulouse jouait le jeu jusqu'au bout et un essai de Tekori répondait à ceux de Laulala (63e), Zebo (74e) et O'Connell (79e).

Xavier Richard @littletwitman