Serge Milhas et David Darricarrère (CO)
Serge Milhas et David Darricarrère (CO) | RAYMOND ROIG / AFP

"Le CO va jouer la H Cup à fond"

Publié le , modifié le

Aux commandes du CO depuis cet été en compagnie de son ancien compère du Stade Rochelais Serge Milhas, David Darricarrère est un sage non dénué d’ambition pour son groupe. Il espère voir les Castrais progresser pour franchir un palier, et postuler à un sacre continental dans les trois ans.

Ces dernières années, le CO de Laurent Travers et Laurent Labit avait l’habitude de délaisser la Coupe d’Europe pour les joutes hexagonales. Ce temps là est révolu dixit David Darricarrère. « C’est une volonté de ces garçons de jouer le Coupe d’Europe à fond », a confié l’entraîneur des trois-quarts du club tarnais.

"Les joueurs veulent la H Cup"

« On sait que ça sera difficile car il y a une poule assez relevée », a-t-il poursuivi. « Jusqu’à maintenant, Castres s’était plutôt consacré au championnat. Vu que les joueurs ont obtenu le Bouclier de Brennus la saison passée, ils veulent passer à autre chose avec la H Cup ».

« On fera le point match par match », prévient-il toutefois, confiant mais prudent. « Si on perd à domicile contre Northampton, on se compliquera vraiment la tâche. On aimerait vraiment se qualifier pour les quarts de finale », dit-il. « Au pire, être reversé en Amlin Cup (le Challenge européen, NDLR) afin de pouvoir le gagner pour monter dans la hiérarchie et nous retrouver tête de série la saison prochaine. Ca permettrait d’avoir des poules plus accessibles. Biarritz a marqué pas mal de points grâce à ça », fait encore remarquer le Landais.

"Le Leinster favori"

« C’est difficile de sortir un favori de la poule », observe-t-il. « Ce sont trois équipes de très haut niveau. On sait que le Leinster a tout misé sur la Coupe d’Europe. Ils partent légèrement favoris de la poule ». Il s’attend à une tâche difficile mais pas impossible. « On n’est pas encore au top. On sait que son on est à fond dès le début, on risque de ne pas tenir la distance. On va essayer de monter en puissance petit à petit. On doit parvenir à combiner Top 14 et H Cup. Pour jouer la Heineken Cup, il faut vraiment être à 200% de ses moyens. On s’y attache ».

Et de conclure : « Castres peut atteindre le top niveau européen dans les deux-trois ans à condition de se structurer, de donner une bonne image de l’équipe dans cette compétition, en essayant de ne pas la galvauder, de la jouer à fond en obtenant des résultats. C’est comme ça qu’on sera respecté et ça changera pas mal de choses ».