François Trinh-Duc (Montpellier)
François Trinh-Duc (Montpellier) | SYLVAIN THOMAS / AFP

H Cup: l’Ulster plombe Montpellier

Publié le , modifié le

La province nord-irlandaise a fait preuve d’un réalisme extraordinaire pour s’imposer (25-8) sur la pelouse de Montpellier qui regrettera les occasions offertes et manquées. L’équipe de Belfast prend une belle option pour la qualification dans cette poule 5 où Leicester a encore son mot à dire. Les Héraultais, eux, n’ont plus de joker.

Montpellier récoltait une première pénalité dès la 4e minute, Thibault Privat ayant été pris en l’air. Pélissié inscrivait les trois premiers points (3-0). Les Ulstermen réagissaient de fort belle manière avec un essai de trois-quarts splendide : passe sautée de Payne pour Cave qui trouve Bowe sur le côté gauche, lequel remet intérieur pour Trimble qui aplatit sans opposition entre les perches (3-7 après la transformation de Pienaar, 12e).

Montpellier piégé d’entrée

Dans la foulée, les Irlandais manquaient une pénalité dans les cordes de leur buteur, mais ils dominaient les locaux dans l’intensité. Idem à la 19e minute où Pienaar ratait la mire après une faute de Pélissié puis à la 27e, permettant à Montpellier de rester dans le match. Dominés, les Languedociens n’étaient pas vernis non plus, Thomas Combezou étant contraint de suppléer Wynand Olivier, blessé (22e). Les hommes de Fabien Galthié se ressaisissaient en fin de premier acte et Trinh-Duc manquait un drop à quelques secondes de la pause.

L’Ulster intraitable

L’Ulster prenait un peu d’air en début de seconde période sur une pénalité de Pienaar après une nouvelle faute locale (3-10, 45e). Mais Montpellier revenait immédiatement dans le match après une belle action entre avants et trois-quarts conclue en coin par l’ailier Audrin. La transformation était manquée par Pélissié mais les Héraultais étaient clairement revenus dans la rencontre (8-10, 51e). Mais les Nord-Irlandais continuaient de scorer à la moindre occasion. Pienaar rajoutait trois unités (54e) après un ballon gardé par Nagusa.

Pas aidés par l’arbitre

Puis Trinh-Duc sauvait les siens à deux mètres de la ligne d’en-but en interceptant le ballon alors que les visiteurs venaient encore de semer la panique (57e). Montpellier était au bord de la rupture. L’Ulster enquillait (8-16 à l’heure de jeu) et Monsieur Hodges ne faisait aucun cadeau aux locaux. Il fermait ainsi les yeux sur de nombreux hors-jeu adverses alors que Gorgodze et ses partenaires assiégeaient les 22 mètres. Héroïque et (très) rusée, la défense irlandaise résistait jusqu’au bout et se payait même le luxe de rajouter deux pénalités qui privait Montpellier du bonus défensif et de (presque) tout espoir de terminer en tête de la poule, même avec un succès au match retour (8-25). Un score vraiment très dur pour une équipe languedocienne généreuse mais naïve.

Le résumé du match en vidéo:
Voir la video