Saracens - Racing-Métro
Le Sud-Africain Barritt dans la tenaille du Racing formé par Battut et Estebanez | MAXPPP - EPA - THIERRY ROGE

H Cup: Le Racing pour la qualif, Toulon et Clermont pour l'invincibilité

Publié le , modifié le

Au stade de La Beaujoire de Nantes, le Racing-Métro joue son avenir européen en recevant les Saracens, qui les précèdent de 2pts en poule 1. Une victoire dirigerait les Franciliens vers la qualification, qu'ont presque en poche Clermont et Toulon, invaincus, qui recoivent respectivement les Anglais d'Exeter et les Gallois de Cardiff.

RACING-METRO - SARACENS EN DIRECT A 16H40

Le coup d'éclat à Mayol peut-il trouver écho sur la scène européenne ? Remis en selle en Top 14 par la victoire à Toulon sur une terre jusque-là inviolée, les Racingmen peuvent redorer leur blason écorné par un début de saison bien terne. En cas de victoire sur les Saracens, ils prendraient en effet les commandes de cette poule 1 de la Coupe d'Europe, une semaine avant de jouer au Munster dans le cadre de la dernière journée de cette phase. Entre Saracens et Racing, aucun affrontement n'aura été disputé à domicile. Après la délocalisation à Bruxelles pour le match aller, c'est Nantes pour le match retour, selon le voeu des dirigeants parisiens.

Dans l'antre du FC Nantes-Atlantique, il ne sera pas question de beau jeu mais de bon résultat. Dans un stade de la Beaujoire plein, les hommes de Gonzalo Quesada ont néanmoins un nouveau gros défi à relever. Après avoir fait tomber le RCT dans sa citadelle, ils doivent faire chuter l'une des meilleures équipes d'Europe actuellement, que seul le Munster s'est offert à domicile sur la scène européenne. Et en Angleterre, seulement deux équipes (Exeter et Worcester) l'ont battue en championnat. Avec dix joueurs appelés en équipe d'Angleterre dont l'ouvreur Owen Farrell, les Sarries sont le premier des deux obstacles majeurs proposés au Racing. Car même s'ils s'imposent devant les caméras de France 2, ils devront encore réaliser un exploit la semaine suivante au Munster.

RCT et ASM en roue libre

Toulon et Clermont ne connaissent pas les mêmes problèmes. Invaincus lors des quatre premières journées, les deux leaders du Top 14 jouent à domicile, face à Exeter pour l'ASM dans la poule 5, et face à Cardiff pour le RCT en poule 6.
Après l'humiliation infligée à Sale (62-0) lors de la journée précédente, les Varois inspirent forcément une énorme crainte aux Blues, qui n'ont toujours pas gagné le moindre match en H Cup. La crainte est d'autant plus forte que les Toulonnais, et leur manageur Bernard Laporte, n'ont pas digéré leur défaite en championnat contre le Racing, la semaine dernière. Et que leur envie de laver l'affronter devant leur public est énorme. C'est pour cela que Michalak, remis de son entorse à la cheville, sera titulaire et associé à Wilkinson à la charnière, alors que Bastareaud- et Mermoz formeront la paire de centre internationale, appelée vendredi matin dans les 33 Bleus par Philippe Saint-André pour le Tournoi.

A Clermont, point de revanche, mais juste l'envie de poursuivre sur le même tempo. Une semaine après avoir brisé les velléités montpellieraines en s'approchant des 40 points de moyenne encaissés par les visiteurs de Marcel-Michelin, l'ASM accueille les Anglais d'Exeter. Aurélien Rougerie blessé, c'est Regan King qui sera associé au centre à Wesley Fofana, en forme internationale. Une victoire sur cette équipe anglaise méconnue mais redoutable enverrait les Jaunards en quarts de finale dès samedi.

Enfin, Biarritz se rend en Italie affronter le pire élève d'Europe, Zèbre, qui n'a toujours pas remporté le moindre match cette saison, toutes compétitions confondues. Avec 9 points au compteur dans cette poule 3 et une 2e place, l'avenir européen des Basques est très sombre. La place de leader est inatteignable, et la 2e place ne sera jamais l'une des deux meilleures sur l'ensemble des poules. En revanche, elle permettra d'être reversé en Challenge Européen, dont les Biarrots sont les tenants du titre, ce qui leur avait permis d'être qualifié en H Cup.