Toulouse Connacht maul
Toulouse est tombé sur un os au Connacht | Rémy GABALDA / AFP

ER Champions Cup : zéro pointé pour les clubs français

Publié le , modifié le

Une reprise catastrophique. Pour le retour de la Coupe d'Europe de rugby, les matches se suivent et se ressemblent pour les clubs français qui affichent un malheureux zéroi pointé. Après la défaite de Toulon cet après-midi contre les Saracens, le Stade Toulousain (21-23 à Connacht), Castres (15-33 à Leinster) et Montpellier (14-16) se sont tous inclinés à leur tour. Difficile première journée de Champions Cup donc pour les clubs tricolores, en attendant le Racing, Clermont et Bordeaux-Bègles ce dimanche...

Quatre défaites en quatre matches ! La France a effectué une piteuse entrée en lice en Coupe d'Europe samedi, avec les revers de Toulon, Toulouse, Castres et Montpellier. La défaite la plus compromettante est pour le RCT, battu à domicile par les Saracens (23-31) et qui ambitionne de retrouver la couronne continentale dont il s'était coiffé de 2013 à 2015 avant de l'abandonner à ces mêmes Anglais. Mais au final, aucune autre formation de l'Hexagone n'a été capable de faire mieux...

Le Stade Toulousain se saborde contre le Connacht

Comment Toulouse a pu perdre samedi pour son entrée en lice en Coupe d'Europe à Galway, chez le Connacht (21-23) ? Sans doute en arrêtant de jouer, un relâchement qui va l'obliger à cravacher en vue de la qualification. Après deux saisons sans participation à la phase finale et une dernière campagne européenne indigne (un succès), l'opération rédemption du quadruple champion d'Europe -un record- semblait pourtant sur les rails. Ils avaient en effet le match en main peu avant l'heure de jeu, menant 21 à 11 après avoir martyrisé les Irlandais en mêlée fermée et inscrit deux essais les deux fois où ils avaient tenu le ballon plusieurs temps de jeu (Yann David, 34, et Jean-Marc Doussain, 37).

Mais, beaucoup plus puissants que des Irlandais joueurs mais limités à l'impact, ils n'ont justement pas poursuivi sur cette lancée. Et comme ils avaient été punis en regardant le Connacht jouer en première période, ils l'ont été après le repos. En dix minutes, le tenant de la Ligue celtique a renversé la situation grâce à deux essais de Tiernan O'Halloran (58) puis de Bundee Aki (67), la transformation du second permettant aux Irlandais de prendre l'avantage. Les Toulousains pourront aussi longuement regretter cette pénalité, à 22 mètres et quasiment en face des poteaux, de Sébastien Bézy (53) qui aurait pu leur permettre de mener 24 à 11. Et ensuite, encore, cette touche perdue sur leur lancer dans le camp irlandais (76) ou ce ballon qu'a laissé échapper David dans les 22 mètres adverses (79). Cela pourrait peser lourd à l'heure du bilan.

Castres étrillé, Montpellier vaincu sur le fil

Dans les deux autres rencontres qui concernaient les clubs français, Castres et Montpellier ont connu diverses destins... Le CO n'a jamais existé ou presque sur la pelouse du Leinster (33-15). Solides et efficaces, les Irlandais ont passé cinq essais aux castrais qui ont couru au score toute la rencontre. La défaillance des Français en mêlée fermée leur aura été fatale et il leur faudra réagir samedi prochain à domicile contre Northampton.

Justement, les Anglais de Northampton ont réussi un coup de maître face au deuxième club tricolore de la Poule 1. Montpellier était parvenu à prendre les commandes de la rencontre à quinze minutes du terme mais c'était sans compter sur l'abnégation des Saints... À la sirène, l'ouvreur anglais Stephen Myler, à 40 mètres tout de même, ne se faisait pas prier pour envoyer le gongle entre les poteaux et par la même occasion offrir la victoire (16-14) aux siens. Cruel pour le MHR qui n'a plus choix non plus, il faudra s'imposer à domicile face au Leinster la semaine prochaine.

AFP