Toulon -Sale
Toulon a souffert en tentat d'imposer une épreuve de force aux Anglais de Sale | AFP- Franck Pennant

Coupe d'Europe: Toulon entretient le suspense

Publié le , modifié le

Toulon a obtenu une victoire bonifiée (27-12) face aux Anglais de Sale dimanche pour le compte de la 5e journée de Coupe d'Europe. Mais le score est flatteur pour les Varois qui n'ont vraiment fait la différence en supériorité numérique que dans les cinq dernières minutes. Malgré tout, ce succès leur permet de rester dans la course à la qualification pour les quarts de finale, même si cela est encore loin d'être acquis.

Face à une équipe de Sale qui n'a pas pris le moindre point dans cette Coupe d'Europe, les Toulonnais ont balbutié leur rugby,abusant de percussions stériles, alors que les Anglais qui n'avaient rien jouer et donc rien à perdre, ont opposé une farouche résistance, en faisant montre de générosité dans le mouvement et dans l'acte défensif. Les Varois ont beaucoup insisté sans parvenir à les déstabiliser, et c'est leur deuxième essais plutôt chanceux, consécutif à coup de pied contré, qui leur a permis de reprendre le contrôle du match. Ensuite, grâce à un turn-over beaucoup plus efficace et une fin de match plus dense face à des Anglais réduits à 14 et physiquement émoussés, les hommes de Ford sont parvenus à marquer deux fois pour aller chercher le bonus offensif. 

Les Saracens accrochés

Pour espérer poursuivre l'aventure européenne, les Toulonnais devront réaliser une performance (un nul pourrait suffire en fonction des résultats des autres groupes) la semaine prochaine lors de la dernière journée sur la pelouse des Saracens, leaders incontestés et invaincus du groupe, même si ce dimanche ils ont été te"nus en échec à Llalnelli (22-22), mettant fin d'ailleurs une série de treize succès d'affilée en un an et demi. les Anglais ont même failli chuter sur le terrain des Scarlets car ils ont arraché le nul sur un essai de l'international Chris Ashton après la 80e minute. Une fin frustrante pour les Gallois, qui pouvaient encore rêver à une qualification en cas de victoire. 
Ce relatif faux-pas des Saracens peut, peut-être donner des idées aux Toulonnais. Mais pour espérer s'en sortir, ils devront proposer un jeu beaucoup plus abouti dans la construction. 

Déclarations: 

Mourad Boudjellal (président du RCT): "C'était important de prendre 5 points. C'est ce qui nous permet d'avoir notre destin entre les mains. Maintenant, on doit gagner aux Saracens. Ce soir, je tire une grande leçon. Quand tu prends des mecs à 80 sélections dans une équipe, ça fait des grands matches. Avec Giteau, Smith ou encore Tuisova, ce n'est plus la même équipe. C'est un peu inespéré, mais on est toujours en vie. J'ai toujours dit qu'il faudra nous juger quand on sera au complet. On va se déplacer aux Saracens sans complexe. Ils sont champions d'Europe ? On l'est trois fois. Je tiens à féliciter le match de Monsieur Clancy, ce jeune arbitre, pour son premier mach.Mais ce n'est pas trop mal. Je pense qu'il pourra être au point au bout d'une centaine de match. J'ai trouvé que c'était courageux de sa part d'arbitrer un match européen comme ça pour sa première."

Mike Ford (manager du RCT): "Prendre le bonus en Coupe d'Europe, c'est toujours bon. Je trouve que l'on a bien commencé le match, mais ensuite, on a pris trop de mauvaises décisions. Je pense que l'on doit plus protéger le ballon. Aujourd'hui, on le perd trop. Surtout dans les rucks. On prend cinq points sur ce match, mais on sait tout le travail qu'il nous reste à faire. On va aller chez les champions d'Europe avec notre destin entre les mains. On jouera pour se qualifier. On sait ce qu'il nous attend. On donnera tout."

Christian Grégoire