Bastareaud Toulon Ulster
Bastareaud passe en force face à l'Ulster | AFP

Coupe d'Europe: Toulon domine l'Ulster

Publié le , modifié le

Toulon a décroché sa qualification pour les quarts de finale en s'imposant largement devant l'Ulster (60-22) samedi pour le compte de la 5e journée de Coupe d'Europe. Les Toulonnais ont fait ce qu'il fallait en obtenant un succès bonifié pour assurer leur qualification en dépit de la victoire de Leicester face à Llanelli (40-23). Le RCT n'a désormais besoin que d'un seul point pour viser le carton plein lors du dernier match au pays de Galles, pour soigner la première place du groupe 3 et obtenir le droit de jouer son quart de finale à la maison.

Toulon s'est donné les moyens d'atteindre son premier objectif en inscrivant huit essais pour prendre brilamment un point de bonus offensif face à des Irlandais qui n'ont joué que par intermittence, et qui se trouvent quasiment éliminés

Malgré un moment de flottement en première période, qui a vu l'Ulster inscrire deux essais par le demi d'ouverture Paddy Jackson (12e), puis par Mike  McComish sur un ballon porté (22e), le RCT a fait la moitié du chemin samedi, et peut envisager plus sereinement son déplacement au Pays de Galles, samedi  prochain, pour affronter les Llanelli Scarlets.

Les Toulonnais étaient pourtant loin d'avoir préparé la rencontre dans les conditions idéales. Jeudi, l'ailier australien Drew Mitchell avait révélé que bon nombre de ses coéquipiers et lui-même souffraient d'une épidémie de grippe  qui les avaient empêché de s'entraîner jeudi. Mais virus ou pas, le RCT a pu dérouler son rugby, s'appuyant notamment sur un jeu au pied impeccable du Gallois Leigh Halfpenny, auteur d'un quasi 90% (1 tentative manquée seulement sur 10). Supérieur en conquête, dangereux à chaque incursion dans le camp des Irlandais, le tenant du titre s'est fait plaisir et fait preuve de sérieux pendant 65 minutes.

Les Varois ont aussi fait le bonheur de Mayol en passant à huit reprises la ligne d'en but de l'Ulster, de toutes les manières possibles, avec notamment un triplé de Steffon Armitage... Lorsqu'ils ont mis la main sur le match, ils n'ont jamais été inquiétés même s'ils ont connu quelques relâchements, ce qui eu pour mérite de nourrir un peu plus le spectacle.

Christian Grégoire