Les joueurs du Stade Rochelais font parler en bien de la ville de La Rochelle
Les joueurs du Stade Rochelais font parler en bien de la ville de La Rochelle | OLLY GREENWOOD / AFP

Coupe d'Europe - Llanelli - La Rochelle, les clés d'un premier quart historique

Publié le , modifié le

Pour la première fois qualifiée pour la Champions Cup, La Rochelle s'est sortie d'une poule relevée (Wasps, Harlequins, Ulster) pour disputer son premier quart de finale, à Llanelli, ce vendredi à 18h30. La formation galloise est à prendre très au sérieux avec sa cohorte d'internationaux du XV du Poireau. Premiers d'une poule où le RCT et Bath ne leur ont pas résisté, les Scarlets sont des habitués de l'épreuve européenne. Ils n'en sont pas des cadors non plus. Voilà trois clés de cette rencontre, pour laquelle les Maritimes devront se passer de leur joueur majeur: le 3e ligne all black Vito.

Llanelli, à domicile, ce n'est pas une machine infernale

Victorieux du Pro12 (anciennement Ligue celtique) la saison passée, Llanelli est un acteur majeur du rugby européen. Mais ce n'est pas non plus un temple, pas plus à domicile qu'à l'extérieur. Cette saison, Bath est venu s'y imposer (18-13) avec six pénalités d'un ancien du club, Rhys Priestland. Si le RCT s'y est cassé les dents (30-27) après avoir décroché le nul la saison d'avant (22-22), le déplacement au Parc y Scarlets a souvent été un joli voyage. Lors de la saison 2014-2015, le Racing, Glasgow et Nothampton y avaient ramené la victoire, comme le RCT la saison d'avant, et encore Clermont, les Harlequins et le Racing en 2012-2013.

Mais attention, les Scarlets ont changé de visage. Ils ont initié un jeu de mouvement dont Warren Gatland s'est inspiré avec le pays de Galles pour ne plus se limiter à un défi physique. Et Leigh Halfpenny est revenu au bercail pour sanctionner avec son pied les fautes adverses.

La Rochelle, à l'extérieur, cela ne gagne pas souvent

Depuis le début de cette saison, La Rochelle a remporté quatre victoires loin de son antre de Marcel-Deflandre. Mais aucune des quatre n'a eu lieu depuis le début de l'année 2018. La dernière remonte au 4 novembre, à Lyon (19-15). En 2018, seul le nul à Oyonnax (38-38) a évité une défaite. Plus inquiétant encore, hormis les Lyonnais, les Maritimes n'ont accroché aucun cador à l'extérieur: Agen, Brive (top 14) et les Harlequins (Champions Cup) occupent le bas de classement. Souvent proche (1 bonus défensif en Coupe d'Europe, 4 en Top 14 dont 3 au Racing, Clermont et Pau depuis le mois de février), les Rochelais doivent relever un beau défi au pays de Galles.

Des statistiques équilibrées

Depuis le début de la Coupe d'Europe, Llanelli et La Rochelle semblent marcher sur la même route. Un seul point les a d'ailleurs séparés à l'issue de la phase de poules, celui qui a permis aux Gallois de recevoir ce quart de finale. Pour le reste, les Scarlets ont inscrit 162 points (5e attaque) dont 19 essais pour 123 encaissés (5e défense), alors que La Rochelle a passé 156 points (7e attaque) dont 18 essais pour 121 pris (4e défense). Un seul carton jaune récolté de part et d'autre, Hadleigh Parkes est le Gallois qui a le plus avancé (253m), 5m de moins que Jérémy Sinzelle, le meilleur du côté des Maritimes (258m).

Attention néanmoins, les Scarlets plaquent plus (913 contre 772) et profitent davantage de turnovers (45 contre 36). A l'opposé, Les Rochelais avancent plus (2671m contre 2110m) et font plus de passes après contact (66 contre 40). Voilà quatre chiffres-clés qui laissent augurer de la physionomie du match.

Composition des équipes

Scarlets: Halfpenny - Asquith, Sc. Williams, Parkes, S. Evans - (o) Patchell, G. Davies - (o)Barclay, J. Davies, Shingler - Bulbring, Beirne - Lee, Owens (cap), R. Evans.
Remplaçants: Elias, D. Evans, W. Kruger, Rawlins, Boyde, A. Davies, D. Jones, Macleod.

La Rochelle: Bouldoire - Rattez, Retière, Aguillon, Barry - (o) Sinzelle, (m) Balès - Kieft, Amosa, Botia - Tanguy, Sazy (cap) - Atonio, Bourgarit, Priso.
Remplaçants: Forbes, Tufele, Boughanmi, Lamboley, Gourdon, Kerr-Barlow, Noble, Boudehent

Ce match sera à suivre en direct commenté sur notre site !