Coupe d'Europe: Clermont gagne à Bordeaux et se qualifie

Coupe d'Europe: Clermont gagne à Bordeaux et se qualifie

Publié le , modifié le

Clermont a validé son billet pour les quarts de finale de la Coupe d'Europe en allant s'imposer petitement sur la pelouse de Bordeaux-Bègles (9-6) samedi lors de la 5e journée, au terme d'un affrontement très âpre et très engagé. Les Clermontois ne peuvent plus être rejoints en tête de la poule 5 et sont donc d'ores et déjà qualifiés pour la suite de la compétition. Malgré un point de bonus défensif, l'UBB n'a plus guère d'espoir mathématiquement de terminer parmi l'un des trois meilleurs deuxièmes.

Certes, on retiendra de ce duel au cours duquel les deux packs ont rivalisé dans l'engagement, et où les intentions offensives furent beaucoup trop approximatives, marquées par un grand nombre de fautes de mains, que Clermont s'est imposé sans livrer un très gros match. Mais on retiendra surtout  que Clermont s'est imposé et a su prendre les points qu'il lui fallait pour s'ouvrir la voie des quarts de finale.

Les Auvergnats domptent la pluie

Les Clermontois ont parfaitement dompté les conditions de jeu délicates (pluie, terrain gras) pour l'emporter. Leur succès a longtemps été contesté par une vaillante équipe de l'UBB, à laquelle il n'a finalement manqué qu'un peu d'imagination dans la possession pour s'offrir un adversaire venu en Gironde avec tous ses cadres. La défense a été le maître mot de ce choc franco-français, bien loin des orgies d'attaques aperçues ces deux dernières saisons entre ces deux équipes habituellement portées sur le mouvement. A ce petit jeu, les deux formations ont rendu des copies similaires, avec de bonnes organisations et un bon pressing, et la différence au score s'est jouée sur des petits détails, dans les zones de rucks notamment

Du coup, ce sont les buteurs qui se sont mis en évidence. Et les jaunards peuvent remercier Camille Lopez, auteur des trois pénalités et donc de tous les points de son équipe. En face, c'est Madigan qui a inscrit les deux pénalités bordelaises.

Christian Grégoire