Saracens - Clermont
Le pack clermontois marche sur celui des Saracens cette saison lors de la phase de poules | AFP - THIERRY ZOCCOLAN

Clermont-Saracens, un Chaudron pour une revanche

Publié le , modifié le

Dans un stade Geoffroy-Guichard de Saint-Etienne plein comme un oeuf (plus de 41 000 spectateurs, nouveau record pour le Chaudron rénové), Clermont retrouve les Saracens en demi-finale de la Coupe d'Europe. C'est une revanche de la saison passée, au même stade, où les Anglais avaient humilié les Clermontois (46-6) à Twickenham. Dans l'antre des Verts, les Jaunards comptent se qualifier pour une deuxième finale dans leur histoire, deux ans après leur échec contre le RCT et pour leur cinquième demi-finale consécutive.

"Je ne pense pas que le match de l'année dernière aura une quelconque influence." Jonathan Davies, le trois-quarts centre gallois de Clermont, n'était pas de la Bérézina de la saison passée. Il y a moins d'un an, à Twickenham, l'équipe auvergnate avait été humiliée, laminée, vaincue dans les grandes largeurs par les Saracens alors qu'il faisait, pour sa part, encore partie des Scarlets. Le vice-champion d'Europe en titre n'avait pas existé dans cette demi-finale (46-6), balayée par la puissance, le dynamisme et l'envie des Anglais. "C'est un match qu'on n'oubliera jamais", a d'ailleurs dit Wesley Fofana, son compère du centre. C'est la preuve du traumatisme laissé par cette déculottée, qui avait précédé une défaite non-moins traumatisante dans la citadelle imprenable de Marcel-Michelin contre Castres après 77 matches sans défaite. Un revers synonyme également d'élimination en barrage du Top 14.

Vidéo: Le dernier essai des Saracens contre l'ASM lors de la demi-finale 2014

Après avoir infligé une leçon à Northampton (37-5) dans leur stade Marcel-Michelin, les Jaunards ne sont plus dans les mêmes dispositions qu'il y a un an. Vern Cotter est parti, Franck Azéma est arrivé avec Jono Gibbs, ancien entraîneur au Leinster. L'équipe n'a connu qu'un revers dans cette saison européenne (chez les Saracens), elle occupe la deuxième place du Top 14, et les Abendanon, Davies, Vahaamahina ont fait leur trou et apporté beaucoup, comme lors du quart de finale avec l'impressionnante performance de l'arrière anglais.

Sans Fritz Lee pour contrer Billy Vunipola

Depuis cette demi-finale, les deux équipes se sont affrontées à deux reprises, en poules, pour un succès anglais à domicile (30-23), avec deux essais chacun pour les ailiers Ashton et Strettle contre deux de Guilford, et une victoire clermontoise à domicile (18-6) avec un essai d'Abendanon. Elles se connaissent donc très bien. La puissance du pack des Sarries, à l'image du 3e ligne centre Billy Vunipola, et le talent des lignes arrières menées par Hodgson avec Ashto et Goode en finisseurs, et le duo complémentaire au centre Bosch-Barritt, voilà tous les atouts des hommes de Mark McCall. Leur qualification pour les demi-finales, à l'ultime seconde au Racing-Métro (12-11), ne leur a pas donné plus de certitudes que lors des matches de poules (défaites au Munster et à Clermont, petite victoire à Sale).

Pour contrer le surpuissant N.8 international anglais, l'ASM ne pourra pas compter sur son équivalent, Fritz Lee, touché lors du quart de finale. Ce sera donc Damien Chouly qui occupera le poste: "Nous avons devant nous une équipe des Saracens qui nous connait bien, que nous connaissons bien et qui nous promet un sacré combat", estime l'international français. "Le côté stratégique devrait prendre le dessus". Ce stade des Verts qui deviendra jaune le temps d'un match, l'écrin est idéal pour Julien Bonnaire, à quelques semaines de la fin de sa carrière: "C'est tout ce dont on peut rêver pour finir sur une bonne note. Mais pour bien  finir avec les copains, pour valider tout le travail qu'on fait depuis des  années, on doit se bouger pendant deux fois 80 minutes."

Les compositions

Clermont: Abendanon, Nakaitaci, Davies, Fofana, Nalaga, James, Radoslavjevic, Chouly (c), Bardy, Bonnaire, Vahaamahina, Cudmore, Zirakashvili, Kayser, Debaty.

Saracens: Goode, Ashton, Bosch, Barritt (c), Wyles, Hodgson, Wigglesworth (c), B. Vunipola, Burger, Itoje, Hamilton, Kruis, Du Plessis, George, M. Vunipola.

La présentation de la demi-finale dans Tout Le Sport

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze