Aurélien Rougerie, Clermont
Le capitaine clermontois Aurélien Rougerie | THIERRY ZOCCOLAN / AFP

Clermont poursuit son rêve européen

Publié le , modifié le

Clermont a surclassé Montpellier lors du premier quart de finale de H-Cup (36-14). Les Auvergnats ont peiné vingt minutes avant de se libérer. Comme l'an passé, ils rejoignent les demi-finales de la compétition. Pour leur première rencontre de ce niveau, les Montpelliérains n'ont pas démérité.

Déterminé à jouer son va tout dans un stade où il ne s'est jamais imposé en Top 14, Montpellier a pris à la gorge un Clermont sous pression à l'occasion de son premier quart de finale de H-Cup à domicile. Agressifs en défense, les hommes de Fabien Galthié ont trouvé de nombreuses solutions sur les extérieurs et privé les locaux de ballons pendant la première demi-heure. Avant que la  formidable armée clermontoise ne se mette en route pour conserver son invincibilité sur la scène européenne et à Marcel-Michelin pour la 58e fois consécutive. D'emblée, Benoît Paillaugue capitalise sur les charges dévastatrices de Gorgodze et les choix judicieux de Trinh-Duc à la baguette (0-6, 12e). Les Clermontois manquent même de couler sur un contre assassin des Montpelliérains consécutif à une mêlée perdue (14e).

Fofana et Sivivatu éclairent Marcel-Michelin

Sur le premier franchissement de Fofana, meilleur joueur dans cet exercice en Coupe d'Europe, Parra réveille l'ASMCA (3-6, 21e). Vingt-sixième minute, François Trinh-Duc quitte ses partenaires sur blessure. Le tournant du match. Limitée à du bricolage en attaque jusque-là, la Yellow Army se lance dans les grands travaux. Parra dépose un coup de pied par-dessus dans les bras du glouton Fofana (8-9, 28e). Auteur d'un triplé le week-end dernier à Agen, le centre international français inscrit son 5e essai en 7 matches de H-Cup.

En bons ouvriers, les champions de France 2010 poursuivent le chantier. L'œuvre du capitaine Aurélien Rougerie, servi par un Sivivatu ayant transpercé plein champ (15-9, 32e). Clermont trouve enfin des solutions pour déjouer la défense agressive des visiteurs et prend le score. Le match est d'une intensité incroyable. A la reprise, le MHR a les jambes lourdes. Les Jaunards semblent eux libérés. A la 53e minute, Sivivatu tue le match. Le All-Black, bien servi après contact par Fofana, dépose six défenseurs au terme d'une course folle de 70 mètres (22-9). L'escouade de Vern Cotter justifie son statut de deuxième meilleure attaque de H-Cup (23 essais marqués en phase de poules).

Rendez-vous à la Mosson pour la demi-finale

Les finalistes malheureux du championnat de France 2011 paient cher toutes leurs pertes de balles, immédiatement exploitées par les Auvergnats. Derrière un paquet d'avants supérieur dans les rucks malgré un féroce combat, les arrières clermontois jouent à la perfection. Fofana franchit encore. Rougerie, meilleur passeur après contact au niveau continental fait ce qu'il sait faire et envoie Byrne dans l'en-but (67e, 29-9). Sonné, Montpellier se bat becs et ongles pour éviter le naufrage. Mais quand les gros Debaty et Vosloo jouent comme des trois-quarts, ils doivent s'incliner une nouvelle fois face au meilleur marqueur d'essais de H-Cup, le Fidjien Napolioni Nalaga (36-9, 78e).

"Depuis trois ans, on en prend trente chaque fois qu'on va là-bas. On se bat pourtant. Chez nous, on arrive à les perturber et à les battre. Pas chez eux", annonçait quelque peu désabusé Fabien Galthié avant le match. Comme en Top 14 où il est toujours à la lutte pour accéder aux barrages, Montpellier n'a pu exister sur la pelouse de Marcel-Michelin. Faute de pouvoir tenir les Auvergnats sur leurs terres 80 minutes durant, les Montpelliérains ont fait preuve de vaillance et d'une abnégation récompensée par un essai de Nagusa sur le gong. Ils pourront toujours venir encourager leurs bourreaux du jour en demi-finale à la Mosson, à… Montpellier.

 

Vidéo - Le résumé du match Clermont - Montpellier Voir la video

Vidéo - Thomas Domingo : On veut vire de beaux moments ensemble"  Voir la video

Vidéo - Fabien Galthié : "On n'a pas su concrétiser nos temps forts" Voir la video

Vidéo - Sitiveni Sivivatu : "L'équipe a bien travaillé pour moi" Voir la video

 

Jerome Carrere