Courtney Lawes et Sébastian Vahaamahina
Courtney Lawes et Sébastian Vahaamahina, les deuxièmes lignes de Northampton et Clermont | AFP - BACKPAGE IMAGES LTD - DPPI MEDIA - JAMES MARSH / MAXPPP - PQR - LA MONTAGNE - RICHARD BRUNEL

Clermont-Northampton, choc de titans pour une demie

Publié le , modifié le

Invaincu dans son stade Marcel-Michelin en Coupe d'Europe depuis six ans et six mois, Clermont reçoit Northampton en quarts de finale de la Coupe d'Europe (18h45). L'affrontement entre les leaders des championnats français et anglais sera un sommet d'engagement, entre deux packs monstrueux et agressifs, avec des lignes de trois quarts performantes. Wesley Fofana fait d'ailleurs son retour sur les terrains pour l'occasion avec un duel face au surpuissant Luther Burrell en prime. C'est le premier des trois duels franco-anglais de ces quarts.

"Il y a la moitié du pack de l'équipe d'Angleterre, il y a de bons joueurs partout." Jamie Cudmore l'expérimenté deuxième ligne clermontois fixe rapidement le cadre. Si Clermont est invincible dans sa citadelle de Marcel-Michelin depuis six ans sur la scène européenne, si Clermont n'a jamais perdu en quarts de finale à domicile, si Northampton n'a jamais battu l'ASM lors des deux confrontations précédentes, si les équipes anglaises n'ont gagné qu'un seul quart contre les clubs français lorsqu'ils jouaient à l'extérieur (Northampton contre le BO en 2007 à San Sebastian), le Canadien sait que ce match sera indécis. 

"On travaille depuis le mois de juillet pour ces moments-là", a déclaré Damien Chouly, le 3e ligne centre auvergnat. Demi-finaliste en 2012 et l'an dernier, finaliste en 2013, les "Jaunards" sont toujours en quête de leur première consécration européenne, au contraire des Saints qui l'ont connue il y a bien longtemps (2000) et qui retrouvent les quarts de la Coupe d'Europe pour la première fois depuis quatre ans. Avec 25 essais inscrits depuis le début de la saison européenne, et deux victoires acquises à l'extérieur (Ospreys, Trévise), l'équipe anglaise est une véritable machine.

Dans ce match au sommet entre les deux équipes qui mènent leur championnat (Clermont  égalité avec Toulon alors que Northampton est largement leader avec 10 points d'avance), plusieurs facteurs influenceront le résultat de la rencontre. Et Franck Azéma, l'entraîneur français, a prévenu: "Il faut construire la victoire, il est important  qu'on soit dans l'initiative et l'offensive dans l'approche de ce match. On n'a  pas envie que ça s'arrête là".

Les absents

Le (nouveau) KO subi par George North la semaine dernière contre les Wasps privera les Saints de leur ailier gallois surpuissant et décisif. C'est un atout de moins dans la manche des Anglais, tout comme l'absence de Ben Foden, l'arrière international. Mais Clermont n'est pas gâté non plus dans le secteur de l'infirmerie, puisqu'elle ne pourra pas compter sur sa charnière habituelle, Morgan Parra-Camille Lopez. 

Le pack

"Northampton, c'est une belle équipe, équilibrée dans toutes ses lignes  avec un gros paquet d'avant, très dense, avec des gros porteurs comme Manoa, Courtney Lawes", a décrit Franck Azéma, l'entraîneur de Clermont. "Ils sont au-dessus des autres notamment dans le secteur de la mêlée où personne n’est encore parvenu à leur résister." En face, on estime que "l’équipe qui sera capable d’avancer et d’imposer son intensité aura de grandes chances de l’emporter", a admis Alex King, l'ancien joueur de Clermont devenu entraîneur-adjoint chez les Saints. L'affrontement entre Benjamin Kayser et Dylan Hartley, au talon, ou entre Jamie Cudmore et Courtney Lawes, en deuxième ligne, ou encore Fritz Lee contre Samu Manoa, seront trois des chocs explosifs. Mais c'est bien collectivement que la décision devra être faite. Sébastien Vahaamahina, et ses 44 plaquages réussis sur 44 tentés, trouvera à qui parler avec le meilleur plaqueur de la compétition, Calum Clark, auteur de 78 plaquages sur 82 tentés.

Les lignes arrières

Les frères Pisi d'un côté avec Steve Myler à la baguette et Luther Burrell en perce-muraille, les Fidjiens d'origine Nakaitaci et Nalaga avec Wesley Fofana et Jonathan Davies de l'autre, voilà quelques-uns des duels qui feront de ce match un incroyable duel de grands joueurs. Blessé lors du Tournoi des 6 Nations aux ischio-jambiers, le centre international clermontois fait son retour pour ce match, signe de l'importance de cette rencontre. Si les Saints ont longtemps brillé par leur pack, ils sont désormais bien pourvus dans le jeu déployé. Cela tombe bien, c'est aussi l'un des points forts de l'ASM depuis que Vern Cotter avait posé ses valises en Auvergne. "Nous sommes outsiders. On sait que c'est un énorme challenge à relever dans ce magnifique stade face à une équipe de qualité", a prévenu Jim Mallinder, le coach de Northampton. "C'est une équipe très forte, très complète. intelligente et très bien coachée", a salué Nick Abendanon, l'arrière clermontois qui connaît bien l'adversaire pour l'avoir souvent joué avec Bath.

Composition des équipes

Clermont: Abendanon - Nakaitaci, Fofana, Davies, Nalaga - James (o), Radoslavjevic (m), Lee, Bonnaire, Chouly - Vahaamahina, Cudmore - Zirakashvili, Kayser, Debaty. Remplaçants: Ulugia, Domingo, Ric, Pierre, Bardy, Lacrampe, Delany, Rougerie.

Northampton: Wilson - K. Pisi, G. Pisi, Burrell, Elliott - Myler (o), L. Dickson (m) - S. Dickson, Clark, Wood - Lawes, Manoa - Ma'afu, Hartley, Corbisiero. Remplaçants: Haywood, Waller, Denman, Day, Fisher, Fotuali'i, Stephenson, Tuala.