Sitiveni Sivivatu (Clermont-Llanelli)
Sitiveni Sivivatu (Clermont-Llanelli) | THIERRY ZOCCOLAN - AFP

Clermont-Llanelli: l'ASM tient son bonus

Publié le , modifié le

Après une première période très compliquée, Clermont s’est déchaîné après la pause face à des Scarlets dépassés. Quatre essais plus tard, l’ASM l’emporte 32-11 et empoche le bonus offensif si important.

Pratiquement 50 minutes, c’est ce qu’il a fallu à Clermont pour se réveiller en cette fraîche après-midi de décembre. Dominateurs, les Auvergnats ont longtemps butté sur une défense galloise très bien organisée et très rugueuse. Mais petit à petit, les Jaunards ont fait parler leur talent pour inscrire trois essais en moins d’un quart d’heure. Après vingt minutes de flottement, l'ASM est aller chercher le bonus offensif dans les arrêts de jeu.

Pourtant la première période des joueurs de Vern Cotter avait clairement manqué de génie. Se contentant de sanctionner les fautes adverses, Clermont prend l’avantage dès la 9e minute grâce à la botte de Brock James. Deux minutes plus tard, on pense que le feu d’artifice va démarrer. Pétard mouillé. En bout de ligne Nalaga a mis le pied en touche suite à une longue sautée de James. L’arbitrage vidéo est impitoyable même si c’était très limite sur le coup. L’ouvreur australien permet à son équipe de concrétiser sa venue dans les 22 adverses. Mais Clermont repart frustré. La frustration sera d’ailleurs le maître-mot des 50 premières minutes des locaux. Par trois fois, l’ASM ira en terre promise sans pouvoir repartir avec les cinq points de l’essai. Jusqu’à la libération par Cudmore.

Clermont se (re)lance

Après un nouvel assaut de la ligne des Scarlets, le deuxième-ligne canadien Jamie Cudmore s’arrache pour aplatir juste sur la ligne d’en-but. Après un énième passage par l’arbitre vidéo, Vern Cotter peut souffler. Son équipe a enfin inscrit un essai ce samedi après-midi (13-3). Le déclic tant attendu est bel et bien là. S’ensuit un quart d’heure de folie dans lequel Nalaga va flamber. D'abord sur un coup de pied à suivre de Brock James sur lequel il s'en va aplatir acrobatiquement. Puis à l'heure de jeu après un excellent travail de Nakaitaci qui s'en va fixer la défense pour le servir sur un plateau. 25-6, l'écart est fait mais il manque encore un essai pour faire le bonheur de Marcel-Michelin. Malheureusement, Clermont connaît un coup de moins bien.

Ric libère son camp

Un coup de moins bien dont vont finir par profiter les Scarlets. Vingt minutes durant, les Gallois vont petit à petit sortir la tête de l'eau face à des Auvergnats qui retrouvent leur manque de génie du début de rencontre. Peu avant la fin de match, ils vont même craquer sur un essai de Rhodri Williams. Le demi de mêlée de Llanelli joue rapidement une pénalité dans les 22 adverses pour aller réduire le score (25-11). On pense alors que Clermont a laissé passer sa chance, que Cotter devra se contenter d'une victoire décevante. Mais dans un dernier élan, l'ASM va par, Clément Ric, trouver son bonheur et le bonus. Après la transformation de Delany, l'ASM l'emporte 32-11. Après sa défaite face au Racing, les Clermontois enchaînent leur deuxième succès de suite pour se relancer dans la course à la qualification dans cette H-Cup.