Clermont frôle l'exploit face aux Saracens

Clermont frôle l'exploit face aux Saracens

Publié le , modifié le

Clermont s'est incliné sur la pelouse des Saracens lors du choc de cette Poule 1 (30-23) après un match remarquable d'intensité. Cette défaite face aux vices-champions d'Europe complique déjà les affaires des Auvergnats, également aux prises avec le Munster et Sale dans ce groupe extrêmement relevé.

Le choc entre le leader du Top 14 et le 2e de la Premiership promettait beaucoup, il n'a pas déçu. Pulvérisé par les Anglais en demi-finale de la H Cup l'an passé (46-6), Clermont n'a cette fois pas explosé en vol. Mais, au final, les Auvergnats se sont encore inclinés face à des Londoniens plus réalistes. Sans Morgan Parra, blessé, les hommes d'Azéma n'ont pas démérité mais leur manque de clairvoyance dans la finition leur a coûté cher. 

Dès l'entame, les Clermontois se prenaient les pieds dans la pelouse synthétique des Anglais. En surnombre, les Saracens envoyaient le jeu au large et l'inévitable Chris Ashton inscrivait le premier essai de la rencontre après arbitrage vidéo (5-0, 4e). L'ASM pouvait difficilement plus mal débuter mais elle avait le mérite de ne pas sombrer pour réveiller les spectres de leur dernière confrontation avec les Londoniens. Et, dès la 10e minute, les efforts auvergnats étaient récompensés par Zac Guilford, l'ailier néo-zélandais étant à la conclusion d'une touche rapidement jouée (5-7, 10e). Dans la foulée, Camille Lopez passait une pénalité (5-10, 15e) mais, alors qu'ils étaient en plein temps fort, les Français se faisaient cueillir par un essai de Strettle (10-10, 28e). Plus réalistes, les Saracens regagnaient les vestiaires en ayant concrétisé leurs deux seules véritables actions dangereuses alors que les Clermontois pouvaient nourrir quelques regrets au vu de leurs nombreuses occasions. 

La chandelle qui éteint Clermont

La course-poursuite reprenait de plus belle dès la reprise, un drop de Lopez répondant à une pénalité de Hodgson (13-13, 46e). Quelques secondes plus tard, les partenaires de Rougerie se détachaient grâce au second essai de Guilford qui s'imposait à la course face à Strettle (13-20, 47e) mais l'ailier anglais prenait se revanche deux minutes après en aplatissant en bout de ligne (20-20, 49e). Chris Ashton se signait ensuite par un jeu dangereux qui offrait trois points de plus à la botte de Lopez (20-23e) mais, là encore, les Saracens recollaient par Hodgson, précis à plus de 40 mètres (23-23, 57e) et désigné homme du match. Dans une rencontre aussi serrée, la moindre erreur était fatale. Celle que faisait Guilford, à la réception d'une longue chandelle, offrait à la fusée Ashton, bien placée pour récupérer le rebond, l'essai du break (30-23, 63e) et du bonus offensif. Le choc de cette Poule 1 venait de basculer dans le camp anglais sur ce coup du sort. En dépit d'un dernier rush, l'ASM butait sur les barbelés adverses et laissait passer une belle occasion de créer l'exploit sur la pelouse des derniers finalistes de la H Cup. Le prochain match des Français, contre Sale à Marcel Michelin, revêt déjà une importance capitale.

Julien Lamotte