Champions Cup : un premier succès historique pour le LOU face au Benetton

Publié le , modifié le

Auteur·e : Guillaume Gorgeu
Jean-Marcellin Buttin auteur du premier essai face à Trévise

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Une semaine après avoir glané le premier point de l’histoire du LOU en Coupe d'Europe, les Lyonnais ont obtenu leur premier succès dans cette compétition contre les Italiens de Trévise (28-0), ce samedi 7 décembre dans le cadre de la 3e journée de Champions Cup. Une victoire rapidement construite avec deux essais marqués en huit minutes.

Une première pour l’histoire. Non seulement les hommes de Pierre Mignoni ont écrit une nouvelle page de l’histoire du Lou, avec une première victoire en Coupe d’Europe, mais ils ont également retrouvé le goût de la gagne en mettant fin à une série de quatre revers consécutifs toutes compétitions confondues. Seul regret pour le club rhodanien, cet événement important aura été suivi par un Matmut Stadium faiblement rempli.

Une meute déchaînée

Il n’aura fallu que huit minutes pour que Lyon se mette enfin sur le chemin d’une victoire, notamment grâce à son arrière Jean-Marcellin Buttin présent à tous les niveaux. Marqueur sur le premier essai (4e, 5-0), il a ensuite fait tourner la tête à la défense italienne pour servir Charlie Ngatai, auteur du deuxième essai (8e, 10-0), transformé par Jonathan Wisniewski (12-0). Toujours en première période, Xavier Mignot a été à la conclusion d’une belle combinaison collective pour porter le score à 20-0 (29e).

Le 2e essai de la rencontre marqué Ngatai

Déchaînés, les Lyonnais ont asphyxié les Italiens mais se sont précipités au retour des vestiaires pour inscrire l’essai du bonus offensif (45e). Sur un maul, ils se sont écroulés trop tôt, aplatissant le cuir à moins d’un mètre de l’en-but. Dès lors, ils ont dû patienter jusqu’à la 75e minute malgré leur générosité en attaque pour obtenir ce bonus convoité. Une libération signée Liam Gill après un maul arrêté par la défense italienne. En défense, les Rhodaniens ont aussi été intraitables pour ne pas laisser la moindre occasion d'essai au Benetton.

Avec cette victoire bonifiée, Lyon quitte la dernière place de son groupe (3e) et totalise 6 points, et peut encore espérer se relancer dans la course à la qualification aux quarts de finale. Pour ça, le LOU devra impérativement s’imposer à nouveau contre Trévise le 14 décembre prochain, en Italie, avec le bonus offensif si possible.