Champions Cup : Sous la pression du RCT, qui avait déclaré forfait, l'EPCR reporte le match à Llanelli pour cause de Covid-19

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
Après une première victoire en Champions Cup, Toulon a décidé de déclarer forfait ce vendredi

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Une heure trente avant le coup d'envoi de Llanelli-Toulon, le club varois a annoncé son forfait volontaire, jugeant que"les conditions sanitaires n'étaient pas réunies" pour affronter les Scarlets où un joueur au moins avait été testé positif à la Covid-19. Moins d'une heure après, un communiqué de l'PECR, organisateur, indiquait que le match était reporté.

Un véritable imbroglio. Un coup de pression, et tout change. Le match entre Llanelli et le RCT n'a pas fini de faire parler.

Le coup d'envoi de la rencontre devait être donné ce vendredi à 18h30 sur la pelouse des Scarlets, à Llanelli (pays de Galles). Après avoir remporté son premier match en Champions Cup cette saison face aux Sharks (26-14), Toulon avait décidé de déclarer forfait à une heure et demi du début de son deuxième match face au club des Scarlets. La raison ? La présence d'un joueur au moins, au sein de l'effectif gallois, testé positif à la Covid-19 en début de semaine. Le RCT a finalement annoncé dans un communiqué ce vendredi après-midi qu'il préférait déclarer forfait, car "les conditions sanitaires n'étaient pas réunies pour maintenir l'organisation de cette rencontre."

Le gros coup de pression du RCT

Le club de Bernard Lemaître précise notamment que l'EPCR (European Professional Club Rugby), l'organe chargé de l'organisation des compétitions européennes, "a souhaité maintenir le match". Pourtant, comme l'indique le communiqué de Toulon, le club de Bath a également dû déclarer forfait pour son match de Champions Cup contre La Rochelle, après avoir affronté les Scarlets le week-end dernier, plusieurs joueurs de l'effectif ayant été en contact avec le Gallois positif à la Covid-19. "Devant cet état de fait, le Rugby Club Toulonnais, bien que conscient des conséquences graves, a décidé de ne pas disputer cette rencontre telle que prévue ce soir", précise le communiqué du RCT. Le club de Toulon avait préféré préserver "la santé des joueurs, du staff et de leurs familles", qualifiée de "primordiale". 

Moins d'une heure après, l'EPCR réagissait dans un communiqué en indiquant avoir accepté de reporter cette rencontre. L'organe précisait en outre qu'elle avait fait cette proposition de report dans le week-end, mais que le club français l'avait déclinée. "En apprenant l'inquiétude du RC Toulon concernant ce match, il a été suggéré que le match soit éventuellement reporté à une date ultérieure pendant le week-end (...) Il a aussi été suggéré au RC Toulonnais d'aligner des joueurs volontaires de son effectif du tournoi pour remplacer ceux qui se seraient retirés et que l'équipe des Scarlets pourrait se soumettre à des tests PCR supplémentaires. Ces propositions ont été déclinées par le RC Toulonnais et l'EPCR est donc en mesure de confirmer que le match est reporté", a écrit l'organisateur dans le communiqué, sans préciser de nouvelle date.

Cette saison, en cas d'impossibilité de disputer un match en raison de cas de Covid, l'équipe qui en est victime a match perdu sur tapis vert, après décision de l'EPCR. Cela était arrivé à Castres, lors de la reprise de la compétition 2019-2020, avec son quart de finale que le CO n'avait pas pu disputer. Depuis le début de la compétition, le 11 décembre dernier, trois matches ont déjà été annulés en raison des conditions sanitaires. Il s'agit là du premier forfait de cette édition 2020-2021 de la Champions Cup pour des cas détectés chez un adversaire.