Caleb Timu (MHR)
Caleb Timu a inscrit le deuxième essai de Montpellier face à Gloucester. | Pascal GUYOT / AFP

Champions Cup : Montpellier passe en force face à Gloucester

Publié le , modifié le

Montpellier a arraché un précieux succès face à Gloucester (30-27). Défaits lors de la première journée, les Héraultais se relancent en vue de la qualification pour les quarts de finale de Champions Cup, malgré le carton rouge reçu par Jacques Du Plessis. Six essais ont été inscrits dans cette partie débridée, marquée par les intentions offensives permanentes des Anglais qui décrochent un bonus défensif mérité. Le MHR s'est fait peur mais prend la 2e place de la poule 5 derrière le Stade Toulousain.

Dans le duel des défaits de la première journée, au Connacht pour Montpellier, face à Toulouse pour Gloucester, le MHR ne voulait pas se faire distancer dans la course à la qualification et aspirait à décrocher son premier succès de la saison sur la scène européenne. Dans un match ouvert mais globalement à l’avantage des Héraultais, les joueurs de Xavier Garbajosa ont écarté les Anglais grâce à leur puissance habituelle mais aussi leurs ambitions offensives autour d’un Anthony Bouthier juste animateur du jeu.

Nadolo, retour gagnant

Le demi d’ouverture s’est notamment illustré d’une passe allongée en bout de ligne pour envoyer Jan Serfortein derrière la ligne (22e). Entreprenant, le MHR s’est montré particulièrement réaliste sur ses incursions dans le camp adverse, concrétisant ses temps forts de manière similaire : Caleb Timu s’est d’abord extrait d’une mêlée pour finir en force (33e), avant que Nemani Nadolo ne soit servi à la sortie d’une nouvelle épreuve de force pour inscrire son 12e essai européen en 13 matchs (40e), lui qui ne disputait là que sa deuxième rencontre de la saison.

En face, Gloucester n’a jamais fermé le jeu, relançant à tout-va depuis son camp, prohibant le jeu au pied de dégagement. 630m parcourus au cours du match, trois fois moins pour le MHR. Éloquent. Les ambitions anglaises ont été récompensées par trois essais de Callum Braley, à la conclusion d’une percée de la défense héraultaise (36e), Matt Banahan, venu déchirer le rideau des Cistes (45e), et Joseph Simpsons, au relais d’un Ollie Thorley funambule sur son aile après une course de 60m (75e).

Du Plessis craque

De quoi arracher un bonus défensif mérité, alors que Montpellier s’est fait une grosse frayeur en fin de match, notamment après que Jacques Du Plessis ne fasse une « Vahaamahina ». Auteur d’un coup de coude dans un maul, le 2e ligne a été expulsé sans contestation (56e). Et les Héraulais n'ont pu aller chercher un bonus offensif qui leur tendait les bras. Heureusement, Benoit Paillaugue a été parfait au pied (14e, 52e, 65e)  pour assurer une avance confortable aux siens qui prennent la deuxième place de la poule 5.

Maxime Gil gil_maxime_34