Le Francilien Virimi Vakatawa au raffut sur l'Irlandais Sean Reidy (Ulster)
Le Francilien Virimi Vakatawa au raffut sur l'Irlandais Sean Reidy (Ulster) | AFP - Paul McErlane

Champions Cup - Le Racing tombe en Ulster mais reste leader

Publié le , modifié le

Leader invaincu de la poule 4 de Champions Cup, le Racing 92 a souffert mille maux pour encaisser sa première défaite européenne en Ulster (26-22). Pris à froid par la province irlandaise, auteur de deux essais dans les 13 premières minutes, les Ciel et Blanc ont longtemps souffert d'approximations, et d'une maladresse indigne au pied. Tout cela leur a coûté une victoire qu'ils pouvaient ambitionner, et qui les aurait qualifiés pour les quarts de finale avant même la 6e journée.

La copie était parfaite jusque-là. Quatre matches, quatre victoires, le Racing 92 vivait bien son début d'aventure européenne. Mais le vice-champion d'Europe en titre savait que le danger reposait dans ce voyage en Ulster. Car la province irlandaise était la dernière et la seule à pouvoir barrer le chemin des quarts de finale. Et elle s'est chargée de donner des sueurs froides aux hommes de Laurent Labit et Laurent Travers.

Une pénalité dès la 1re minute, un essai de Baloucoune dès la 7e minute, un autre de Stockdale à la 13e, et l'Ulster menait (13-0) en un petit quart-d'heure. De quoi faire frémir le collectif des Ciel et Blanc, qui balbutiaient leur rugby. Mais Virimi Vakatawa (20e), puis l'Irlandais Simon Zebo en bout de ligne (27e) replaçaient leur équipe sur de bons rails en allant en terre promise, pour ramener les Racingmens à (16-10) à la pause. Mais l'Ulster reprenait le large avec le deuxième essai de Jacob Stockdale qui profitait d'un rebond défavorable à Chavancy (47e), transformé (23-10). 

Une chance passe

Contraints d'envoyer du jeu, les joueurs du Racing marquaient deux essais en cinq minutes (Dulin 58e et Klemenczak 63e). Et ce dernier était même transformé par le demi de mêlée, pour les premiers points au pied des visiteurs. Un petit point de retard (23-22) pour une fin de match indécise, le final pouvait être beau. Sur une belle action de Vakatawa, qui finissait par donner d'une main à Imhoff pour un nouvel essai. Mais la passe était donnée en-avant, et l'essai non-validé. 

Finalement, le Racing ne parvenait pas, faute de précisions comme souvent dans cette rencontre, à marquer. Une victoire lors de la venue des Scarlets assurera leur qualification pour les quarts de finale. Ce n'est que partie remise, mais cela laisse des regrets.