Champions cup Racing 92 Munster Antoine Claasen
Le Racingmen Antoine Claasen | AFP - Paul Faith

Champions Cup - Le Racing perd son bras de fer avec le Munster

Publié le , modifié le

Ce n'est pas passé loin: à égalité avec le Munster jusqu'à vingt minutes du terme, le Racing 92 s'est finalement incliné, samedi en Irlande (7-14), lors d'une rencontre âpre où il a fini par arracher le point de bonus défensif, pour la 2e journée de Coupe d'Europe. Les Franciliens (5 pts) occupent la troisième place de cette poule 4 où tous les points compteront, derrière le Munster et Leicester (6 pts), large vainqueur (54-29) de Castres (3 pts) dans le même temps.

Après leur succès initial contre Leicester samedi dernier (22-18), ils ont pourtant longtemps espéré rapporter de la bruine de Limerick autre chose que ce point de bonus défensif. Jusqu'à, d'abord, cette 61e minute dans un Thomond Park tendu devant l'indécision de ce combat furieux. Il y avait alors encore 0-0 (!) et, Maxime Machenaud, servi par son numéro 8 Antonie Claassen à quarante mètre de l'en-but francilien en sortie de mêlée, tentait un coup de pied d'occupation. Mauvaise inspiration du capitaine, car son alter ego Conor Murray avait flairé le coup et se précipitait pour le contrer et aplatir en bout de course.

Cruel pour les Ciel et Blanc qui bousculaient les Munstermen. Et qui, cinq minutes plus tôt, avaient refusé tenter une pénalité pour choisir une pénaltouche à quelques mètres de l'en-but irlandais, à l'issue de laquelle ils étaient finalement pénalisés. Cruel, aussi, pour Machenaud, qui traverse une mauvaise passe, rétrogradé dans la hiérarchie des demis de mêlée du XV de France et sérieusement concurrencé par la recrue Teddy Iribaren en club.

Un deuxième essai d'Andrew Conway neuf minutes plus tard sortait les Racingmen du point de bonus défensif, mais ceux-ci ont su surmonter ce coup du sort pour arracher, justement, cette unité qui pourrait s'avérer précieuse au moment du décompte final. Les Franciliens revenaient donc à sept points grâce à l'essai de leur deuxième ligne fidjien Leone Nakarawa, en force (76) et transformé par Iribaren. Ils avaient même une balle pour tenter d'égaliser mais Dimitri Szarzewski manquait son lancer à proximité de la ligne du Munster. Et laissait le Racing à ses regrets.

francetv sport @francetvsport