La Racing 92 aux Scarlets
La Racing 92 aux Scarlets | Geoff CADDICK / AFP

Champions Cup : Le Racing crucifie les Scarlets

Publié le , modifié le

Finaliste de la dernière édition de Champions Cup, le Racing 92 a relancé sa conquête continentale en s'imposant chez les Scarlets de Llanelli 14-13. Un succès empreint de solidarité obtenu sur le fil grâce à un essai de pénalité sur effondrement de maul. Dans l'autre match de la Poule 4, l'Ulster a battu les Tigres de Leicester 24-10. Cette victoire francilienne à l'arrachée permet aux clubs français de signer un carton plein en Champions Cup ce samedi.

Un choc de poids lourds pour débuter cette nouvelle campagne européenne. En déplacement chez le demi-finaliste de la dernière édition, le Racing était dans le vif du sujet. Même amputés de nombreux cadres, les Scarlets avaient les moyens de barrer la route des Racingmen. Les Gallois donnaient le ton en répétant les pénaltouches à cinq mètres de l'en-but francilien. Un coup de pression sans effet pour le Racing qui allait prendre le contrôle du match et imprimer son tempo. Ce n'est que dans les dernières secondes de la première mi-temps que Chouzenoux concrétisait entre les poteaux cette domination (3-7, 40e).

Cet essai piquait les Gallois qui renversaient la tendance en revenant des vestiaires. Davies (53e) puis McNicholl (58e) donnaient logiquement l'avantage à leur équipe 13-7. Dans le vent et sous la pluie, le Racing jouait son va-tout dans un match assez pauvre techniquement. Un match d'occupation à défaut de spectacle. Un match qui allait basculer dans les dernières minutes. Sur un maul effondré par Gareth Davies, l'arbitre décidait d'accorder un essai de pénalité aux ciel et blanc (13-14). Un sympathique coup du sort pour le Racing car on jouait la 77e minute...

Le Racing 92 a payé un lourd tribut au pays de Galles, Xavier Chauveau, Joe Rokocoko et Virimi Vakatawa se blessant tour à tour. Le demi de mêlée et l'ailier néo-zélandais ont été touchés coup sur coup au moment du premier essai gallois signé Gareth Davies (53e): Chauveau s'est fait mal à la hanche sur un plaquage de Ken Owens qui a obtenu une sortie en touche dans l'en-but, synonyme de mêlée à 5 mètres pour les Scarlets. En partant côté fermé avec le ballon derrière du regroupement, Davies a éliminé Rokocoko qui est sorti blessé à l'épaule. Vakatawa a lui été touché en fin de match, alors que le Racing venait de reprendre l'avantage sur un essai de pénalité. Il est resté sur le terrain en grimaçant pour aider les Franciliens à conserver le gain du match. L'infirmerie du Racing est déjà bien remplie avec Szarzewski, Lambie, Machenaud et Dulin blessés de longue durée. Teddy Thomas tarde à se remettre d'un problème à la cuisse qui l'empêche de jouer depuis début septembre.

Avec AFP

Xavier Richard @littletwitman