Champions Cup - Le Racing 92 pour terminer le travail

Publié le , modifié le

Auteur·e : Thierry Tazé-Bernard
Le 2e ligne du Racing Nakarawa dans la défense de Llanelli
Le 2e ligne du Racing Leone Nakarawa dans la défense de Llanelli | AFP - Geoff CADDICK

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Une semaine après avoir manqué la qualification directe pour les quarts de finale de la Champions Cup en subissant sa première défaite en Ulster, le Racing 92 accueille Llanelli pour finir le travail. Dans son antre de Paris la Défense Arena, le club francilien n'a jamais perdu sur la scène européenne, et compte bien poursuivre sur cette dynamique. Une victoire avec le bonus leur assurerait un quart à domicile. Une défaite des Irlandais de l'Ulster chez les Anglais de Leicester validerait également la qualification, quelque soit le résultat des Ciel et Blanc.

Finaliste de la dernière Coupe d'Europe, le Racing 92 veut entrer dans la phase éliminatoire en grande pompe. Malgré la première défaite en Coupe d'Europe cette saison concédée la semaine dernière, l'équipe peut finir premier de sa poule en étant certaine de recevoir lors du quart de finale. Un sacré avantage pour espérer une 3e finale en quatre ans, surtout quand on sait qu'à domicile, sur la scène européenne, les Racingmens n'ont jamais perdu. 

Pour les finances aussi c'est une bonne affaire. "Le quart de finale se joue dans une enceinte où on maximise les profits", confirme le club francilien, qui fera tout samedi pour le disputer dans son nouvel écrin, l'Arena. "Pour notre 'namer', Paris La Défense, l'exposition à l'international est essentielle et représente pour lui plusieurs centaines de milliers d'euros économisés en équivalent achat d'espaces pour faire émerger sa marque", explique la direction du Racing à l'AFP. 

Le souvenir du match au pays de Galles

Avant de se frotter les mains, les hommes de Laurent Labit et Laurent Travers doivent passer victorieusement le dernier obstacle: Llanelli. Les Gallois avaient été les premières victimes des Franciliens dans cette poule, en cédant à domicile d'un tout petit point (14-13), avec un tout dernier essai de pénalité sifflé à quatre minutes de la fin du match. Malgré le statut d'éliminé des Scarlets, , leurs 12 défaites sur leurs 14 derniers déplacements européens, malgré l'invincibilité du Racing 92 à domicile et une moyenne de 17 points de plus que leurs adversaires sur cette pelouse, le match ne sera pas une promenade. Et il faudra aux joueurs du Racing un bonus offensif pour ne pas se soucier des résultats des autres 1ers de poule, dans la quête de ce quart à domicile.