Champions Cup : le Racing 92 déroule face à Édimbourg et file en quarts de finale, qualification historique pour Bordeaux

Publié le , modifié le

Auteur·e : Célia Sommer
Nans Ducuing a aplati un essai face à Bristol
Nans Ducuing a aplati un essai face à Bristol, dimanche 4 avril 2021. | ROMAIN PERROCHEAU / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Après une petite frayeur en début de match, le Racing 92 a très vite pris en main sur la rencontre face à une équipe d’Édimbourg décevante. Grâce à cette victoire (56-3), et sept essais au compteur, les Racingmen atteignent les quarts de finale pour la quatrième saison consécutive. Plus tard, l'Union Bordeaux-Bègles a validé son ticket pour son premier quart de finale, après son succès contre Bristol (36-17).

• Le Racing étrille Edimbourg

La feuille de match n’était pas sans rappeler un certain France-Écosse, en date du 26 mars dernier, au vu des nombreux internationaux présents au Stade de France une semaine plus tôt (quatre côté Racing, six côté Édimbourg).

Mais cette fois, l’issue a été bien différente. Les Ciel et Bleu se sont imposés 56-3 face à une très faible équipe d’Édimbourg, dimanche 4 avril, à la Défense Arena. Les Racingmen ont fait preuve d’une grande efficacité offensivement, et se sont montrés également très organisés collectivement en défense.

Pourtant, tout n’avait pas si bien commencé pour les hommes de Laurent Travers. Ils se sont fait peur dès la 3e minute, avec un essai de James Johnstone, finalement refusé pour un en-avant de Jamie Ritchie. Les Ciel et Bleu ont très vite su rebondir, en inscrivant la première pénalité de la rencontre (3-0, 7e).

L’international français Camille Chat, à l’origine du premier essai francilien sur un bon ballon de récupération (26e, 10-3), s’est montré très performant sur le plan offensif. Il a également fait preuve d’une très grande solidité en défense, en empêchant les Écossais de revenir au score dans le temps additionnel de la première période. 

Le deuxième essai a été inscrit par Maxime Machenaud (34e, 20-3), sur un très bon travail de Virimi Vakatawa au début de l’action. Jordan Joseph, Louis Dupichot, Guram Gogichashvili, Teddy Thomas et François Trinh-Duc étaient ensuite à la finition sur les troisième, quatrième, cinquième, sixième et septième essais de la rencontre.

Les Ciel et Bleu ne se sont pas laissés déstabiliser par les graves blessures de deux de leurs coéquipiers, sortis sur civière. L’ailier droit international Henry Chavancy s’est blessé à l’épaule droite sur l’occasion qui a conduit à l’essai de Camille Chat et est resté plusieurs minutes au sol, avant d’être transporté à l’hôpital. En seconde période (62e), c’était au tour de Dominic Bird d’être évacué du terrain avec une attelle autour du cou, après un gros coup aux cervicales. 

• Jalibert en feu, qualification historique pour l'UBB

C'est historique. Après la claque reçue contre la Rochelle en Top 14 le 27 mars dernier (11-26), l’UBB devait se relancer en Europe ce dimanche 4 avril. Et c’est chose faite, puisque Bordeaux-Bègles est venu à bout de Bristol lors des huitièmes de finale de la Champions Cup (36-17) et se qualifie pour la première fois de son histoire en quarts de finale, faisant monter à cinqle nombre de clubs français présents (Racing, La Rochelle, Clermont et Toulouse).

Pourtant, les Girondins avaient mal commencé. Les Anglais ont aplati le premier essai de la rencontre grâce à Henry Purdy, dès la 6e minute de jeu. Face à des Anglais conquérants, les hommes de Christophe Urios ont souffert et ont été indisciplinés. 

Dominé, l’UBB a pu compter sur le talent de Matthieu Jalibert. Auteur de 22 points dans cette rencontre, l’ouvreur de l’équipe de France a brillé au pied en passant cinq de ses six pénalités 
et sa transformation. Cerise sur le gâteau, c’est lui qui a marqué le premier essai bordelais de la rencontre, après une belle poussée collective des Girondins (45e). 

À dix minutes de la fin de la rencontre, les Bordelais ont à nouveau terminé leur route en terre promise, grâce à Joseph Dweba (71e), qui s’est faufilé dans la défense des Bears après une belle action de Pablo Uberti. Un essai qui a donné de l’air à l’UBB, en infériorité numérique, après la sortie de Kane Douglas. Puis, Nans Ducuing a scellé la victoire de son équipe en allant conclure dans l'en-but adverse, après une percée en solitaire (80e). Les hommes de Christophe Urios affronteront le Racing 92 en quarts de finale, un match à suivre samedi 10 avril à partir de 18 h sur France 2.