Champions Cup : Le Racing 92 dompte les Ospreys et s'ouvre les portes de la qualification

Publié le , modifié le

Auteur·e : Maxime Gil
Louis Dupichot
Louis Dupichot a inscrit le premier essai du Racing 92. | MARTIN BUREAU / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le Racing 92 s'est imposé avec le bonus offensif, vendredi soir, face aux Ospreys (40-27), lors de la 4e journée de Champions Cup. Les Franciliens restent ainsi invaincus dans la poule 4 et prennent une sérieuse option sur la qualification malgré un relâchement en fin de match.

Contrat rempli pour le Racing 92. Et carton plein pour les Franciliens. Une semaine après avoir décroché le bonus offensif sur la pelouse des Ospreys, les joueurs de Laurent Travers ont remis ça contre les Gallois, cette fois à 'La Paris La Défense Arena', Maxime Machenaud insufflant la marche à suivre dès le coup d’envoi. Mais son essai, inscrit après quelques secondes de jeu, a finalement été refusé pour un en-avant. Ce ne fut que partie remise pour des Ciel et Blanc qui n’ont pas eu à forcer leur talent pour battre une franchise galloise qui n’a pas franchement donné de fil à retordre à Juan Imhoff et ses coéquipiers.

Le bonus à la pause

L’ailier argentin s’est offert un doublé, d’abord sur interception (14e) puis en étant à la conclusion d’une parfaite combinaison entre Ben Volavola et Louis Dupichot (27e). Ce dernier avait planté la première réalisation des Racingmen, sans opposition, après un turn-over parfaitement exploité (11e). A la demi-heure, le Racing 92 avait déjà fait le plus gros du travail, avant que Simon Zebo ne vienne au ras d’un ruck offrir le bonus offensif aux siens avant de rentrer aux vestiaires (40e).

Il n’a pas fallu davantage de génie à l’équipe du président Jacky Lorenzetti pour enfoncer le clou face à une faible opposition. Tout juste entré en jeu, George-Henri Colombe est venu aggraver la marque en force (49e) avant que Yoan Tanga (53e) ne parachève le succès d’un Racing 92 toujours invaincu sur la scène européenne. Et qui reste solide leader de la poule 4 devant le Munster.

Le Racing 92 lâche en fin de match

Jusqu’ici sans point, les Ospreys ont débloqué leur compteur au classement en allant décrocher un bonus… offensif en fin de match. Car malgré le lourd revers, les Gallois ont inscrit cinq essais : d’abord sur une action en première main conclue par Luke Morgan (8e), puis grâce à la vitesse de Lesley Kim (56e), qui s'est offert un doublé avant la sirène (77e). Luke Price (68e) et Shaun Venter (71e) ont également franchi la ligne.

Maxime Gil gil_maxime_34