La Rochelle face à l'Ulster
Le Rochelais Jeremy Sinzelle, auteur du premier essai de son équipe face à l'Ulster | AFP - XAVIER LEOTY

Champions Cup - La Rochelle, impressionnante citadelle imprenable pour l'Ulster

Publié le , modifié le

Au terme d'un énorme combat, La Rochelle a remporté le premier match de son histoire à domicile en Champions Cup en dominant l'Ulster (41-17) avec le bonus offensif grâce à 5 essais, lors de la 2e journée. Dans un match plein d'intentions et d'intensité, les Maritimes ont d'abord marqué physiquement les Irlandais, avant de faire la différence notamment grâce à leur N.8 néo-zélandais, Victor Vito, auteur du 2e essai de son équipe en début de 2e période et décisif sur plusieurs mouvements. La Rochelle est ainsi seule leader de cette poule 1, après deux victoires.

Patrice Collazo avait prévenu ses troupes: l'Ulster dispose d'une grosse défense. Pourtant, l'entraîneur de La Rochelle a vu Sinzelle inscrire un premier essai dès la 2e minute, sur un ballon de récupération. Mais ensuite, l'avertissement du manageur s'est vérifié. L'Ulster a tenté d'imposer un bras de fer physique, à l'image de ce que le Munster avait livré contre le Racing 92 hier. La province irlandaise a su se relancer avec un essai magnifique conclu par son ouvreur Lealiifano, à la finition mais pas seulement (9e, 5-7). Jusqu'à la mi-temps, le combat était incertain, malgré un pack plutôt conquérant du côté des Maritimes. A la pause, le score était étriqué (13-10).

Mais au retour des vestiaires, tout changeait. Sous l'impulsion d'une défense intraitable de La Rochelle, qui récupérait un ballon dans la moitié de terrain irlandaise. Et dans ce jeu de récupération-transformation, Victor Vito est un expert. Le N.8 all black héritait du ballon pour aller aplatir un essai qui faisait tourner le match (50e, 18-10).

Kevin Gourdon, en force, l'imitait ensuite (59e, 25-10), suivi d'Aguillon (62e, 34-10) puis Eaton en coin (65e, 41-10). A chaque fois, le Néo-Zélandais jouait un rôle décisif dans le mouvement victorieux. L'Ulster était dominée, concassée, domptée. La Rochelle jouait à sa main, avec sérieux comme l'exige toujours Patrice Collazo.

Vidéo: La satisfaction de Sinzelle

Deuxième match, deuxième victoire avec encore le bonus offensif, La Rochelle débute cette compétition comme dans un rêve. Du jeu, de la défense, de l'opportunisme, de l'intelligence et du courage, sans oublier l'abnégation lorsqu'il a fallu remplacer l'ouvreur Lamb, blessé à la 8e minute, par l'ailier Sinzelle pour mener le jeu: La Rochelle impressionne. Et sa première place dans cette poule 1 relevée fait sensation. Un de plus pour les Maritimes.

Vidéo: L'analyse de Patrice Collazo

Vidéo: Le plaisir de Kévin Gourdon

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze