Rugby La Rochelle bagnards
Les Bagnards rochelais en action... | DR

Champions Cup : Des bagnards rochelais heureux !

Publié le , modifié le

Les Rochelais ont signé une belle victoire face à la province irlandaise d’Ulster (41-17) en Champions Cup, leur deuxième victoire en deux matches, dans une compétition qu’ils découvrent. Il n’y a pas que sur le terrain que le Stade Rochelais s’est distingué. En tribune, les supporters dont les bagnards étaient aussi rendez-vous.

Deux heures avant le coup d’envoi, les bagnards recevaient les supporters irlandais d’Ulster. Chants, échanges de cadeaux étaient au rendez-vous, le tout dans une ambiance festive. Jack Coulon, le président nous expliquait comment ce club de supporters, le plus reconnaissable du club, est apparu. "C’est parti d’une bande d’amis venu se déguiser en tenue rayée, jaune et noire. C’est alors naturellement que l’association, qui est née il y a 5 ans, a pris le nom des Bagnards Rochelais".

Après le pot de l'amitié, il était l'heure de la confrontation. C'est alors que les deux groupes se sont séparés pour rejoindre leurs tribunes respectives. Chez les bagnards, deux tambours donnaient la cadence des chants. Il ont eu à peine le temps de finir le premier, que les hommes de Patrice Collazo ouvraient le score. L'ambiance n'a pas baissé malgré des Jaune et Noir qui lâchaient un peu plus en défense permettant à Ulster de revenir au score.

La fête totale

C'est en seconde mi-temps, que la rencontre historique pour le club rentrait dans une autre sphère. La pluie d’essais et l’ultra domination de leurs joueurs ont permis au public de chavirer. C'est tout un stade à l'unisson qui chantait à s'époumoner, afin de fêter comme il se doit le premier match et la première victime à domicile de son club en Champions Cup. "Ici, c’est la Rochelle" a été repris à de multiples reprises jusqu'à être entonné une dernière fois avec les joueurs venus saluer son douzième homme.

"On peut rêver des phases finales et même peut-être plus" disait un bagnard. Peut-être. Une chose est certaine, le public était au rendez-vous et a montré à l'échelle de l'Europe, après l'avoir démontré dans l'hexagone, qu'il existe bien une âme au stade Marcel Deflandre. Un lieu où il est difficile pour les visiteurs de déstabiliser le Stade Rochelais de par le niveau de l'équipe entourée et poussée par un public fidèle.

Guillaume Gorgeu @g_gorgeu