Champions Cup : Clermont s'impose aux Harlequins et assure sa 1re place

Publié le , modifié le

Auteur·e : Maxime Gil
Nick Abendanon
Nick Abendanon | JUSTIN TALLIS / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

L'ASM Clermont Auvergne s'est imposée sur la pelouse des Harlequins (19-26) pour son dernier match de poule de Champions Cup au terme d'un match débridé. Déjà qualifiés, les Auvergnats conservent leur première place. Ils pourraient recevoir un quart de finale selon les autres résultats.

Clermont était déjà qualifié. Mais Clermont a voulu bien finir. Car si l’ASM était sûre de poursuivre son parcours européen, un dernier succès lui permettait d’asseoir sa première place de la poule 3 et d’envisager un quart de finale à domicile. Pas question donc de galvauder un ultime déplacement en Angleterre chez des Harlequins déjà éliminés… et décomplexés.

Rythme effréné permanent 

Alors, quand les Auvergnats ont pris le match par le bon bout avec une action collective de classe, entre un débordement de Nick Abendanon, une chistera vers Damian Penaud et un jeu au pied de Camille Lopez pour trouver Peter Betham sur son aile (0-7, 3e), les Quins ont réagi par une attaque en première main derrière une touche pour percer la défense des Jaunards et envoyer Luke Northmore à l’essai (7-7, 5e). Prémices d’une rencontre débridée qui a connu un premier quart d’heure particulièrement rythmé.

Lopez a tenté d’offrir un deuxième essai avec une passe au pied après une percée d’Apisai Naqalevu, mais Penaud n’a pu se saisir du ballon (9e). Puis la relance d’Abendanon et Betham a été annihilée, faute d’une mauvaise continuité avec Isaia Toeava (17e). L’ASM a finalement fait le trou grâce à la puissance de Naqalevu, envoyé derrière la ligne après plusieurs temps de jeu devant la ligne anglaise (7-17, 28e). Mais les Harlequins ont répondu du tac au tac avec un maul dévastateur, conclu par Alex Dombrandt (12-17, 31e).

Le rythme n’est jamais véritablement redescendu dans une rencontre enthousiasmante, marquée par une fin de match haletante après l’essai de Brett Herron, le demi d’ouverture bénéficiant d’une erreur d’appréciation de son jeu au pied par Camille Lopez (19-26, 58e). Heureusement pour les Jaunards, Morgan Parra avait creusé l’écart au pied (44e, 50e, 56e). Suffisant pour assurer la victoire. L’essentiel est fait. La cerise sur le gâteau d’un quart à domicile pourrait venir selon les autres résultats. Patience, donc, jusqu'à dimanche soir...

Maxime Gil gil_maxime_34