Champions Cup : Clermont s'amuse contre Bath et fait un grand pas vers la qualification

Publié le , modifié le

Auteur·e : Maxime Gil
Alivereti Raka
Alivereti Raka | THIERRY ZOCCOLAN / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

L'ASM Clermont Auvergne a cartonné face à Bath (52-26) lors de la 4e journée de Champions Cup. Un large succès avec bonus offensif qui met les Auvergnats dans de très bonnes dispositions en vue de la qualification pour les quarts de finale. Pas moins de 12 essais ont été marqués dans ce match !

Clermont n’a pas fait de détails. L’ASM pouvait faire un très grand pas vers la qualification pour les quarts de finale de la Champions Cup. Il fallait pour cela une victoire bonifiée face à Bath. Et les Clermontois n’ont pas voulu traîner pour s’assurer leur présence sur la scène européenne au printemps prochain. En 20 minutes, les joueurs de Franck Azema avaient déjà fait le boulot. En bon rouleau compresseur, la barre des 40 pts était même atteinte à la pause après avoir passé six essais. Au retour des vestiaires, les Auvergnats ont géré et le boss des Jaunards a fait souffler les cadres.

Raka et Moala s'offrent un doublé

Contrat rempli pour l’ASM qui a d’entrée affiché ses ambitions, cherchant l’en-but adverse plutôt que les poteaux. John Ulugia a été le premier à franchir la ligne derrière un maul parfaitement négocié (4e), puis Damian Penaud a conclu un mouvement au large (8e), avant que Camille Lopez n’adresse une merveille de jeu au pied à Alivereti Raka (15e). C’est George Moala qui a offert le bonus offensif après 20 minutes de jeu, concrétisant une combinaison parfaitement exécutée dans une défense anglaise aux abois. Des largesses dont ont à nouveau profité Raka (30e) et Moala (33e), tout comme Lopez (45e). Jake McIntyre y est aussi allé de sa réalisation avant le gong (77e).

Le score en poche, malgré quelques sursauts d’orgueil anglais avec Walker (25e), Mcconnochie (40e) et Dunn (51e) et Bayliss (72e) - ils décrochent ainsi le bonus... offensif ! -, Clermont a ensuite levé le pied sans jamais baisser la garde. Une fin de match toute en gestion alors que Samuel Ezeala avait dû précipitamment quitter ses partenaires après un impressionnant choc en l’air avec son vis-à-vis (5e), tout comme Sitaleki Timani sur protocole commotion (16e). Seuls accrocs d’une après-midi quasi-parfaite pour l’ASM qui, sauf cataclysme, sera au rendez-vous des quarts de finale. La réception de l’Ulster le 11 janvier pourrait offrir la première place du groupe aux Auvergnats.

Maxime Gil gil_maxime_34