Nick Abendanon Clermont Sale
L'arrière de Clermont Nick Abendanon | THIERRY ZOCCOLAN / AFP

Champions Cup : Clermont pour écarter le Munster

Publié le , modifié le

L’ASM Clermont-Auvergne défie ce dimanche la province irlandaise du Munster pour la seconde fois en huit jours. Vainqueurs à l’aller dans la Verte Erin, les hommes de Franck Azéma peuvent exclure leurs rivaux dans la course à la qualification pour les quarts de finale dans cette poule 1 très relevée où il n’y aura probablement qu’un seul élu.

Clermont et le Munster sont de vieilles connaissances, et leurs affrontements revêtent souvent les apparats d’un match de gala, qu’il soit disputé en Irlande ou dans l’hexagone, ce qui sera le cas cette fois (en direct sur France 2 ce dimanche à 16h15, et sur francetv.fr à cette adresse).

Lors de la saison 2007-08, le Munster avait écrasé Clermont (36-13) à Thomond Park avant de s’incliner (26-19) au retour en Auvergne. Les Irlandais, ex aequo avec les Jaunards en tête de la poule, avaient subtilisé la première place du groupe, qualificative pour les quarts de finale, au bénéfice de la différence de points particulière.

Une rivalité récente

L’année suivante, Munstermen et Clermontois se retrouvaient de nouveau dans la même poule. Et les Irlandais éliminaient de nouveau les Français malgré un partage des succès (25-19 à Marcel-Michelin, 23-13 à Limerick). Mais en demi-finale de l’édition 2013, l’ASMCA disposait du Munster (16-10) dans un stade de La Mosson bouillant. 

Victorieux (16-9) à l’aller chez leur rival celte, les partenaires d’Aurélien Rougerie doivent confirmer ce dimanche face à une formation qui jouera son va-tout. Pris à la gorge d’emblée chez eux, les Rouges désirent prendre d’assaut la forteresse adverse sans se lancer distancer au score.

Parra aux commandes

La Yellow Army, qui symbolise les supporters locaux, aura son rôle à jouer dans cette rencontre qui promet. A Thomond Park, la Red Army -regroupant les fans de la province- n’avait pas suffi pour pousser ses ouailles à reverser la vapeur après la furieuse entame clermontoise.

Pour cette rencontre, le demi de mêlée international  Morgan Parra, absent depuis deux mois en raison d'une blessure, sera titulaire. Parra (26 ans, 56 sél.) avait été blessé à l'épaule droite le 11 octobre  face à La Rochelle en Top 14 (30-10) et remplace au poste de demi de mêlée  Ludovic Radosavljevic.

"Les irlandais sont fiers"

Azéma a apporté quelques autres retouches par rapport au XV de départ de samedi dernier: le Néo-Zélandais Zac Guildford remplace le Fidjien Napolioni  Nalaga sur une aile, Alexandre Lapandry a été préféré à Julien Bonnaire en  troisième ligne et le Géorgien Davit Zirakashvili a été titularisé plutôt que Clément Ric au poste de pilier droit.

L'encadrement du Munster a lui profondément modifié sa ligne de  trois-quarts: Andrew Conway remplace Gerhard van den Heever sur une aile et la  paire de centres JJ Hanrahan-Andrew Smith a été préférée au duo Denis  Hurley-Pat Howard.

"Tout le monde reste très concentré, car les Irlandais sont fiers, et ils vont certainement s'appuyer là-dessus", a prévenu le manager Franck Azéma. "Ils sont toujours en course pour la qualification, ça reste très serré dans cette poule entre le Munster (9 pts), les Saracens (9 pts) et nous (10 pts). Mais nous aurons l'avantage de jouer devant notre public".

Grégory Jouin @GregoryJouin