Paul Jedrasiak (ASM Clermont)
Paul Jedrasiak et l'ASM Clermont sont tombés dans le piège de l'Ulster. | Paul Faith / AFP

Champions Cup : Clermont passe à côté et tombe sur la pelouse de l'Ulster

Publié le , modifié le

Clermont s'est incliné sur la pelouse de l'Ulster pour la 2e journée de Champions Cup (18-13). Les Auvergnats ont été en difficulté une grande partie de la rencontre et n'ont jamais trouvé la solution face à des Irlandais bien organisés et efficaces. L'ASM laisse filer la première place du groupe à son adversaire du soir avant de se déplacer à Bath.

Un jour sans. Clermont est passé à côté de son match sur la pelouse de l’Ulster. Les Irlandais ont fait déjouer les Jaunards, incapables (ou presque) de se montrer dangereux sous la fine pluie de Belfast. L’Ulster, de son côté, a su maîtriser les éléments extérieurs, avec un jeu restrictif mais suffisamment efficace, profitant d’un premier acte au cours duquel l’ASM a déjoué.

Clermont absent du premier acte

Jake Mcintyre, titularisé à l’ouverture, s’est notamment montré très peu inspiré offensivement pour exploiter les quelques ballons à disposition des Clermontois au cours du premier acte (66% de possession, 70% de territoire pour l’Ulster à la pause). Pas de quoi répondre aux vagues adverses qui ont déferlé pendant 40 minutes.

Si, d’entrée, John Cooney s’est fait rattraper avant la ligne (8e), l’ASM s’est montrée impuissante face au maul dévastateur conclu par Jordi Murphy (18e). Et peut dire merci au pied de Luke Marshall qui a mordu la ligne de touche avant d’aplatir (26e).

Coaching gagnant

En effectuant cinq changements peu après le retour des vestiaires, dont le remplacement total de sa première ligne et de son numéro 10, Franck Azema a envoyé un signal fort. Et à raison. Car les choix du coach clermontois ont eu le mérite de réveiller son équipe… après toutefois un deuxième essai signé Cooney (62e).

Mais à l’image de l’en-avant, certes malchanceux, d'Alivereti Raka (23e), de la penaltouche non trouvée par Mcintyre (42e) ou encore de la gourmandise de Isaia Toeava (68e), Clermont a peiné. Et s’en est remis à une mêlée dominatrice en fin de match, récompensée par un essai de pénalité (70e). Bien trop peu pour espérer renverser la tendance. Mais suffisant pour ramener un bonus défensif qui pourrait s’avérer précieux au moment de faire les comptes en vue d’un quart de finale.

Maxime Gil gil_maxime_34