Le Clermontois Charlie Cassang
Charlie Cassang, le demi de mêlée de Clermont, inscrit un essai assassin aux Saints, alors qu'il était entré très tôt en jeu pour remplacer Camille Lopez | AFP - THIERRY ZOCCOLAN

Champions Cup - Clermont mate les Saints mais perd Lopez

Publié le , modifié le

Après la victoire chez les Ospreys (26-21), Clermont a enchaîné avec une deuxième victoire, à domicile, contre Northampton (24-7) lors de la 2e journée de la Champions Cup. Mais comme la semaine passée, le tribut est lourd. Après avoir perdu Greig Laidlaw sur blessure pour plusieurs mois, l'ASM a cette fois perdu son ouvreur Camille Lopez, sorti dès la 23e minute. On craint une fracture (tibia ?) pour l'ouvreur international qui devrait donc manquer une bonne partie de la saison des Jaunards, mais aussi du XV de France.

Deux joueurs majeurs sur le flanc en deux matches. L'addition est très lourde pour l'infirmerie de l'ASM. Clermont avait recruté Greig Laidlaw pour avoir un suppléant de premier plan à Morgan Parra. Mais le demi de mêlée écossais s'est fracturé le péroné la semaine dernière chez les Ospreys. Et ce samedi, c'est Camille Lopez qui a été victime d'une grave blessure. Dans l'attente d'un diagnostic officiel, on craint une fracture du tibia. Et donc plusieurs mois d'absence. Bref, en deux matches, c'est toute une charnière que le club auvergnat a perdu.

Alors, les deux succès sont très cher payés. A Marcel-Michelin, les Saints n'ont pas pesé lourd. Fritz Lee a trouvé le chemin de leur en-but dès la 6e minute, Charlie cassang a doublé la mise en profitant d'une infériorité numérique (38e, 14-0), avant de doubler la mise au retour des vestiaires sur un ballon récupéré dans son propre camp (41e, 19-0). L'essai en force des Anglais a fait chauffer les esprits (47e, 19-7), Rabah Slimani a écopé d'un carton jaune (60e), mais un essai de Falgoux (64e, 24-7) a éteint les derniers espoirs de révolte. Mais ce samedi soir, Franck Azéma doit certainement croire à une malédiction. Il pensait être armé pour rivaliser toute la saison sur tous les fronts, mais sa charnière internationale est sur le flanc.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze