Le Castres Olympique
. | AFP - REMY GABALDA

Castres: se rassurer contre Northampton

Publié le , modifié le

Pour son premier match de Coupe d'Europe de la saison, le champion de France castrais accueille, en poule 1, le vice-champion d'Angleterre, Northampton (à 16h40 en direct sur France2). Avec son nouveau duo d'entraîneurs et le Brennus dans sa vitrine, le CO veut cette fois jouer l'épreuve à fond, pour voir les quarts. Malgré la présence du Leinster, triple lauréat, des Saints, sacrés une fois et finalistes en 2011, et des Ospreys. Montpellier doit pour sa part se méfier de son déplacement à Trévise (poule 5) en début d'après-midi.

Castres - Northampton en direct à 16h40

La défaite à Brive (34-0) a fait mal. Aux têtes comme au classement dans le Top 14. Après avoir tout de même enchaîné les confrontations contre des grosses cylindrées, (à Perpignan lors de la 1ère journée, contre le Stade Français la 4e, Toulon la 6e, à Toulouse la 7e, le Racing-Métro la 8e), le champion de France en titre ne pointe qu'en 11e position. Et après la claque reçue en Corrèze, la volonté est de faire table rase de ce passé récent, de "l'effacer d'un coup de 'blanco'", comme l'espère Serge Milhas, l'un des entraîneurs. "Il faut vite se remobiliser", lance David Darricarrère, l'entraîneur des arrières. "Ça met un coup sur la tête mais ça ne remet pas en question tout le boulot effectué depuis le début de la saison", ajoute l'ailier Romain Martial. 

Mais avec cette nouvelle saison, le Castres Olympique veut aussi effacer ce passé européen, où l'équipe a trop souvent joué les faire-valoir. Hormis une demi-finale en 2002, l'Europe n'a jamais été un grand moment de plaisir. Mais cette année, la H Cup '"arrive au bon moment pour permettre la remobilisation de tous", affirme Darricarrère. Et pour bien débuter, c'est la rencontre idéale. D'abord parce qu'elle se joue dans l'antre tarnais de Pierre-Antoine, où l'équipe est invaincue depuis le début de la saison. Ensuite, parce que l'adversaire est connu, puisque Northampton et Castres se retrouvent dans la même poule pour la quatrième année. Enfin parce que les Saints sont à prendre sacrément au sérieux, eux qui sont vice-champions d'Angleterre et actuels deuxièmes de leur championnat avec de très bons résultats à l'extérieur (1 victoire chez les Harlequins, un nul à Leicester, une courte défaite à Gloucester). 

Un match sans frein à main

"On ne peut avoir le frein à main sur un match comme ça. La crainte  d'affronter un tel adversaire, il faut qu'on la transforme en énergie très  positive. C'est un défi excitant face à ce qui se fait de mieux au niveau  européen", assène Darricarrère. "Il faut se donner tous les moyens pour gagner, c'est peut-être ce qu'on  n'a pas su faire tout le temps depuis le début de saison", abonde Milhas. "C'est une nouvelle compétition, elle doit nous aider à évacuer la  déception de Brive", complète Richie Gray, le 2e ligne international écossais. "La Coupe d'Europe est une compétition qui se mérite et qu'on a méritée. Si  on y va pour ne pas la jouer, autant ne pas jouer le Top 14", complète Martial. 

Les deux saisons précédentes, Northampton était repartie de Castres avec une défaite. Leurs deux seuls revers dans leurs duels avec ce club français. Avec l'arrivée du Gallois North, des frères Pisi et de Foden à l'arrière, les Saints ont du répondant dans le jeu au large. Et ils veulent eux-aussi oublier leur sortie de route prématurée en H Cup la saison dernière.

Vidéo: le premier essai du match et la transformation pour Castres