Romain Cabannes (Castres) tente de résister à Sean Cronin (Leinster)
Romain Cabannes (Castres) tente de résister à Sean Cronin (Leinster) | PETER MUHLY / AFP

Castres dos au mur contre les Ospreys

Publié le , modifié le

En accueillant vendredi les Ospreys pour le compte de la 3e journée, le Castres Olympique sait que son avenir passe par la victoire. Sans le moindre succès jusque-là, les Gallois doivent servir de tremplin aux Castrais (1 victoire et 1 défaite) pour rivaliser avec le Leinster et Northampton, leurs rivaux dans cette poule 1. "Si on ne fait pas un bon match à domicile, on est éliminé", assène Matthias Rolland, le manageur du club.

- Après une période difficile, vous voilà revenu dans le trio de tête du  Top 14, de quoi voir différemment votre double confrontation contre les Ospreys?
Matthias Rolland:
"Notre position nous fait beaucoup de bien. La Coupe d'Europe est  importante et on va l'aborder l'esprit libéré et positif en ayant fait une très  belle partie contre Bayonne (46-16), et avec l'envie de faire deux très bons  matches. Si on ne fait pas un bon match à domicile (vendredi, ndlr), on est  éliminé. Il est donc indispensable de le gagner et de bien le gagner. Après, il  faudra faire le maximum pour faire un coup aux Ospreys. Si on veut espérer être  dans l'une ou l'autre des compétitions, la Coupe d'Europe ou le Challenge  européen, il faut faire au moins un résultat à l'extérieur. On n'est jamais  sorti des poules depuis plusieurs années (en 2002, demi-finale contre le  Munster). Si on passe en Challenge, ça fera encore un quart de finale et cela  nous permettra de marquer des points en vue de la composition des futures  poules. Ces dernières années, on n'a pas été gâté par le tirage au sort, parce  qu'on a zéro point au classement ERC".
   
- Comment le groupe vit-il cette période riche en annonces et rumeurs de  transferts?
M.R.:
"L'important est que le groupe ne soit pas perturbé. On lui a donné  quelques informations après les dernières rumeurs (arrivée du Clermontois  Sitiveni Sivivatu) et on a lui a dit que l'équipe, qui a maintenant des  internationaux qui font les beaux jours du XV de France, serait compétitive. Le  club reste ambitieux mais l'objectif est la saison en cours. Il ne faut surtout  pas se projeter sur celle à venir".
   
- Avez-vous beaucoup de joueurs en fin de contrat?
 M.R.:
"Non, quasiment plus. On a déjà prolongé des joueurs et on communiquera  prochainement pour d'autres. Tout cela a été anticipé, et la majorité de  joueurs savent déjà ce qu'ils feront la saison prochaine. On s'est déjà  positionné sur 90% de l'effectif. Quant au recrutement, sans se fier aux  rumeurs, on y travaille comme tous les clubs. On est conscient que ceux qui  font la richesse du club sont ceux qui sont dans le club. Et ce sont ceux-là  qui vont nous permettre encore une fois de faire une belle saison cette année,  j'espère".

AFP