Le CO est venu à bout de Glasgow dans les derniers instants
Kirkpatrick a donné la victoire au CO | Ian MacNicol / AFP

Castres brise le mur de Glasgow

Publié le , modifié le

Malmené plus d'une heure par une défense écossaise infranchissable, Castres est finalement venu à bout de Glasgow dans la difficulté lors de la 4e journée de H-Cup à Pierre-Antoine (10-8). Les Tarnais ont dû attendre la 74e pour prendre les devants et briser le mur britannique. Ils en profitent pour prendre la 2ème place de leur groupe à 3 points de l'Ulster, leader qu'ils recevront à l'occasion de la dernière journée. La qualification est toujours envisageable.

Difficile vainqueurs de Glasgow la semaine dernière loin de leurs bases (6-9), le Castres Olympique a une nouvelle fois souffert pour mettre au pas les Ecossais à Pierre-Antoine (10-8). Incapables de s'imposer lors de leurs trois premiers matches européens, les Britanniques enchaînent une quatrième défaite et gardent la dernière place de la poule 4, malgré une prestation défensive de haute volée. Souvent brouillons, les Castrais s'en sortent au cœur après avoir bafouillé leur rugby.

Castres s'enlise

Dominés physiquement par des Warriors qui n'ont jamais aussi bien porté leur nom, les Castrais s'en sont d'abord remis à la botte de leur prolifique arrière Romain Teulet. Le premier acte a donné lieu à une bataille de buteurs, mis à contribution par M. Small, très actif au sifflet face à l'indiscipline des deux équipes. Si Horne a donné l'avantage aux Warriors (0-3, 2e), Teulet, pour son 30ème match européen, lui a rendu la pareille (3-3, 6e). Mais la machine qui a marqué plus de 3.000 points sous le maillot tarnais s'est enrayée. A l'image de son alter-ego écossais (10e), le meilleur réalisateur du Top 14 2009-2010 a manqué les barres à deux reprises (16e, 35e).

Laurent Labit (entraîneur de Castres): " L'important est d'avoir su remporter ce match et de rester dans la course en Coupe d'Europe, même si ce matin (dimanche) le résultat de Northampton (vainqueur 10-9 en Ulster samedi, ndlr) a un peu plombé l'ambiance. Ce résultat remet les Anglais dans la course et on sait que cela sera compliqué. On pensait s'y déplacer avec l'espoir d'y prendre des points car ils seraient éliminés, mais là on va y aller face à une équipe qui jouera, elle aussi, la deuxième place".

 Dépassés par la défense agressive de Glassgow, les hommes de Labit et Travers ont eu toutes les peines du monde à imposer leur jeu. Garvey a même sauvé le CO d'un premier coup de massue. A la 21e minute, Lamont a pris le trou mais n'a pu servir son ailier Van der Merwe grâce au retour du petit ailier. Il n'a pourtant fait que repousser l'échéance. Handicapé par de nombreuses pertes de balle, Castres a fini par céder. Sur une touche bien négociée, les Ecossais ont pris le centre par le 3ème ligne Wilson. Une percée plus tard, Barclay est venu à hauteur pour conclure malgré le retour de Talès (3-8, 39e).

Caballero sur le fil

Sonnés, les locaux sont revenus des vestiaires avec d'autres intentions. Garvey a semé la zizanie dans la défense britannique (44e), bien imité par ses avants. Castres s'est même permis de jouer ses pénalités à la main, sans succès, faute de maîtrise. Garvey a même dû vêtir à nouveau son costume de héros. Sur une pénalité vite jouée, le feu follet Matawalu s'est fait la malle plein axe et l'ailier l'a plaqué dans les 22 mètres. Solides et solidaires en défense, les Warriors ont néanmoins commis de nombreuses fautes. Ryder a logiquement écopé d'un carton jaune (66e) alors que les siens étaient acculés sur leur ligne. Le CO a alors imposé une terrible épreuve de force en mêlée, enfonçant trois fois leurs adversaires à 5 mètres de leur ligne d'en-but. M. Small est pourtant resté de marbre (68e). 

Inéluctable, l'essai castrais a fini par arriver alors que McGuigan laissait ses partenaires à 13. Sur une énième pénaltouche, les gros se sont bien organisés pour envoyer Caballero à l'essai (10-8, 74e). Sur une ultime pénalité accordée à Glasgow, Horne a heurté le poteau (77e). Pierre-Antoine pouvait respirer. Dans l'adversité, Castres a su préserver ses chances de qualification pour les quarts de finale. Deuxièmes à 3 points du leader, l'Ulster, battu par Northampton, le CO jouera son avenir européen en Angleterre puis en recevant la province irlandaise.

Greg Townsend (entraîneur de Glasgow): "On a bien joué en première mi-temps, en attaque et en défense, mais en seconde, on a perdu la conquête, notamment en touche, et après nos cartons jaunes, on a souffert en mêlée. Même à 13, on a eu une chance de gagner ce match, ils ont bien défendu. Cela faisait 15 jours qu'on n'avait pas joué à notre niveau et il était important de retrouver nos repères. J'avais mis en place une équipe qui était rapide, avec Lamont et Maitland, cela nous a réussi, mais on a fait trop de fautes individuelles de discipline en seconde mi-temps pour nous donner l'occasion de gagner".

Voir la video

Jerome Carrere