Castres
Castres est à la traîne et laisse ici échapper Tom Varndell | REMY GABALDA / AFP

Battu par les Wasps, Castres ne se rassure pas

Publié le , modifié le

Bon dernier du Top 14, le Castres Olympique s'est incliné ce dimanche face aux Wasps (32-17) en Coupe d'Europe, compétition dans laquelle le club n'avait déjà presque plus aucun avenir.

Les Tarnais n'avaient déjà que peu d'espoirs de sortir de la phase de poules, mais ils voulaient profiter de ce match pour lever quelques-uns des doutes nés de leur première partie de saison catastrophique, avec une dernière place en Top 14 après la défaite concédée samedi dernier contre le Racing-Métro  (9-13), déjà à domicile. Raté! Les Wasps se sont même permis d'arracher en fin de match le bonus offensif en marquant un quatrième essai, et conservent, eux, une chance de se qualifier pour les quarts.

En choisissant dès le début de partie la pénaltouche plutôt que la pénalité après une faute castraise, ils avaient d'ailleurs donné le ton: ils étaient venus avec l'intention de gagner en jouant. Les Castrais, courageux, étaient encore au coude à coude à la pause (14-15), grâce à deux essais de Mathieu Bonnello (9) et Rémi Lamerat (33), qui avaient répondu à Rob Miller (4) et Nathan Hughes (13). Ils prenaient même les devants à la 66e minute, sur une pénalité en coin de Julien Dumora(17-15). Mais ils finissaient par céder sur un essai de pénalité après un placage dangereux de Sitivenu Sivivatu, exclu pour 10 minutes (70), avant que Sailosi Tagicakibau franchisse encore la ligne (74).