Geoffrey Doumayrou (Stade Français-Harlequins)
Geoffrey Doumayrou et le Stade Français n'ont rien pu faire face à Danny Care et les Harlequins | FRANCK FIFE / AFP

Le Stade Français éliminé

Publié le , modifié le

Avec une équipe largement remaniée, le Stade Français s'est logiquement incliné face aux Anglais des Harlequins (6-29). Menés, 9-6 à la mi-temps, les Parisiens ont explosé en seconde période. L'aventure européenne des stadistes s'arrête là, ils vont désormais pouvoir se concentrer sur le Top 14.

Finaliste la saison passée, le Stade Français s'arrête cette année au stade des quarts de finale. Le choix du staff parisien était clair avant la rencontre: priorité au Top 14 puisque Papé, Plisson, Flanquart, Burban ou encore Parisse étaient au repos pour cette partie. Du coup, l'affiche est apparue très déséquilibre même si les Stadistes ont fait illusion une période en neutralisant l'attaquant londonienne. Pourtant, les Harlequins étaient venus avec leur équpe type, dont le capitaine Chris Robshaw ou l'arrière du XV de la Rose Mike Brown, élu meilleur joueur du Tournoi. C'est d'ailleurs de Brown qu'est venu la lumière quand, opportuniste, il a inscrit le premier essai de la partie peu après la reprise du jeu en seconde période.

Demi-finale 100% anglaise pour les Harlequins

Si l'essai de Brown (46) suivi d'une nouvelle pénalité d'Evans (19-6, 57)  creusait un écart au final irrémédiable, ce fut bien la jeunesse parisienne qui  se montrait la plus dangereuse, en dépit d'une certaine naïveté dans le dernier  geste. Le demi de mêlée Clément Daguin gâchait ainsi un trois contre un à  quelques mètres de la ligne anglaise (70). Frustrant, car avec beaucoup de  réalisme, les Harlequins ajoutaient un essai en fin de match par Tim Molenaar  (78). En demi-finale, les Harlequins affronteront une autre équipe anglaise, Northampton, le 25 avril prochain.

Christophe Gaudot @ChrisGaudot