Clermont - Leinster
Aurélien Rougerie dans la défense du Leinster | AFP - THIERRY ZOCCOLAN

Le BO défie le Leinster

Publié le , modifié le

Biarritz, qui avait remporté contre Toulon le Challenge européen l'an passé, aura la redoutable tâche d'affronter le Leinster, double champion d'Europe en titre, samedi à Dublin (15h30) en demi-finale du Challenge européen.

"Ca reste un super match, on va jouer la meilleure équipe d'Europe, championne d'Europe en titre, et chez elle : on connait l'accueil des Irlandais ! On s'entraîne toute la saison pour jouer ce genre de matches", explique le capitaine du BO Imanol Harinordoquy. Les Basques, seulement 10e du du Top 14, savent qu'une qualification en finale entretiendrait l'espoir de jouer la "grande" Coupe d'Europe l'an prochain. 

"On aura intérêt à y aller comme des morts de faim pour la bonne et simple raison que c'est une équipe d'expérience, que la plupart des joueurs ont évolué en équipe d'Irlande, qu'ils sont plusieurs à plus de 50 sélections dans la composition. On est conscient de la difficulté", explique l'entraîneur des avants, Laurent Rodriguez. 

Les Irlandais motivés

Car le Leinster, qui a remporté la Coupe d'Europe en 2009, 2011, 2012, tient absolument à sauver sa saison en remportant un trophée sur la scène européenne, avec en plus une finale programmée le 17 mai à Dublin. "Il faut gagner quelque chose. En ce moment, on est deuxième de la Ligue celtique (derrière l'Ulster, ndlr), ce n'est pas trop mal. On joue dans les deux compétitions et on veut aller jusqu'au bout dans les deux", a déclaré l'entraîneur Joe Schmidt. 

Même privés de Fitzgerald et de Reddan, les Dublinois proposent une équipe redoutable, avec Brian O'Driscoll au centre de l'attaque, Sexton à la baguette à l'ouverture, Heaslip en capitaine et le très mobile Healy en pilier gauche. Le vainqueur de la rencontre sera opposé au gagnant de la seconde demi-finale Perpignan-Stade Français vendredi à Aimé-Giral.

AFP