La joie des Rochelais, qualifiés pour la finale de la Challenge Cup
La joie des Rochelais, qualifiés pour la finale de la Challenge Cup | MAXPPP - PQR/SUD OUEST - Jean-christophe Sounalet

Challenge Cup: Première finale européenne pour La Rochelle, tombeur de Sale

Publié le , modifié le

Deux ans après sa première demi-finale, La Rochelle a franchi le cap en dominant Sale (24-20) en demi-finale de Challenge Cup. Malgré un essai de Ashton, les Anglais ont dû s'incliner face aux trois essais rochelais, dont un de pénalité et un de Grégory Alldritt, le néo-international étant élu homme du match. Les Maritimes disputeront la première finale de leur histoire, qui pourrait être face à un autre club français, si Clermont s'impose contre d'autres Anglais, les Harlequins, dans la soirée.

Ils l'ont fait. Deux ans après avoir découvert la demi-finale de Challenge Cup sans succès, un an après avoir découvert les quarts de finale de la Champions Cup, La Rochelle a franchi la dernière marche menant à la finale. La première finale de son histoire, la première dans une compétition européenne qui plus est. C'est l'histoire d'un petit qui a appris à devenir grand. Des ascenseurs entre la ProD2 et le Top 14, le Stade Rochelais est devenu désormais un candidat permanent à l'Europe. Et même un finaliste européen désormais.

Mais il a fallu serrer les dents jusqu'au bout des arrêts de jeu, qui se sont arrêtés à plus de six minutes. Un début de match en diesel a placé l'équipe française en difficulté, après l'ouverture du score anglaise sur un essai de pénalité (13e) et une pénalité de MacGinty (20e) qui avait mis Sale devant (10-3). D'autant plus que Victor Vito, cet incroyable leader et joueur si important de la 3e ligne, avait écopé sur l'action de l'essai de pénalité d'un carton jaune. Réduits à 14 durant dix minutes, les Rochelais ont subi. Mais ils ont réagi. Juste après le retour du All Black sur le terrain, ils ont inscrit à leur tour un essai de pénalité (23e), couplé à un carton jaune pour l'ailier des Sharks Solomana. Et dans la foulée, Murimurivalu en inscrivait un deuxième (25e) pour permettre à l'équipe locale, soutenue par un public en fusion, de virer à la pause à égalité (17-17) car Chris Ashton avait inscrit un deuxième essai pour Sale (33e). 

En deuxième période, l'essai de Grégory Alldritt a fait beaucoup de bien à la 50e minute. Mais en tentant d'inscrire un nouvel essai, en vain, pour se mettre à l'abri, et en ratant une pénalité par West à deux minutes de la fin, La Rochelle est restée sous la menace d'un essai, qui les aurait éliminés. Malgré plus de 6 minutes d'arrêts de jeu, malgré un carton jaune infligé au jeune Favre, Nigel Owens a mis fin aux débats sans nouveaux points inscrits. La Rochelle est en finale. Ce sera à Newcastle le 10 mai prochain. Face à Clermont pour la première finale 100% française depuis 2012 ? Ou face aux Harlequins, pour enchaîner une troisième équipe anglaise de suite (après Bristol en 1/4 et Sale en 1/2) ?