Le groupe du RCT, en train de se remobiliser sous ses poteaux
Le groupe du RCT, en train de se remobiliser sous ses poteaux | AFP - Sylvain THOMAS

Challenge Cup: Le RCT se fait peur à Mayol, l'UBB ramène le nul d'Edimbourg

Publié le , modifié le

A Mayol, Toulon a frôlé la grosse contre-performance face aux Scarlets, finalement vaincus (17-16), lors de la 2e journée de Challenge Cup. Brive de son côté n'a pas évité la claque, humilié à domicile contre Bristol (36-0). Après avoir mis 40 points à domicile aux Wasps, Bordeaux-Bègles a cette fois décroché un match nul (16-16) sur le terrain d'Edimbourg. La balade du soir est à mettre à l'actif de Pau, qui a laminé Calvisano (61-10).

Toulon voulait marquer son territoire et marquer les esprits. Dans un match qui sentait bon la Champions Cup, entre deux prétendants au titre, les Varois avaient pourtant parfaitement débuté leur match en inscrivant un bel essai de Gervais Cordin, sur un beau service au pied de Louis Carbonnel (9e, 7-0).

L'interception assassinne de McNicholl

Sauf que les Gallois revenaient aussitôt dans la rencontre grâce à un essai sur une interception de McNicholl (15e, 7-7). Un essai assassin qui ne permettait pas aux joueurs de Patrice Collazo de faire le plein de confiance pour mieux gérer cet adversaire bien décidé à rendre la partie bien compliquée.

Le RCT au bout du bout

Bien que réduits à 14 après l'expulsion de Tevita Ratuba pour un déblayage dangereux sur Mamuka Gorgodze (45e), les Scarlets se sont nourris des fautes toulonnaises pour prendre le contrôle du match, prenant une avance quasi-décisive sur un drop de Jones (70e). Mais c'était sans compter sur la ténacité et l'orgueil des Varois, bien décidés à ne pas baisser pavillon à Mayol. 

En toute fin de match, le RCT campe devant la ligne d'en-but galloise, récolte pénalité sur pénalité, enchaîne mêlée sur mêlée, mais n'obtient rien de l'arbitre. L'ultime penal-touche, après presque dix minutes d'arrêts de jeu, s'avéra payante, Charles Ollivon inscrivant l'essai de l'espoir. Car il restait la transformation. Et Anthony Belleau, en coin, n'a pas craqué, permettant aux Toulonnais de prendre seuls la tête de la poule 2.

L'UBB arrache le nul, Pau cartonne, Brive dérouille

Dans les autres matchs de la soirée, l'Union Bordeaux-Bègles est allée décrocher un match nul (16-16) à Edimbourg sur le gong, grâce à une pénalité de Mathieu Jalibert (79e). Pourtant, la partie était mal embarquée pour les joueurs de Christophe Urios, menés 16-6 à la 50e. Mais les Bordelo-béglais ont renversé la situation et partagent la tête de la poule 3 avec les Écossais.

Une semaine après la correction reçue à Leicester, la Section Paloise a rectifié le tir à domicile, vendredi soir. Opposés à Calvisano, les Béarnais n'ont pas fait de détails, attaquant pied au plancher grâce à Bastien Pourailly (7-0, 1e), avant de dérouler leur jeu, inscrivant 9 essais au total. Soirée faste pour Clovis le Bail. Le demi de mêlée buteur, et marqueur, a passé 21 points.

En revanche, Brive a coulé à domicile contre Bristol. Les Corréziens ont essuyé un cinglant 36-0, après un début de match catastrophique. Au bout de 16 minutes, le CAB était déjà mené 17-0. Un match à oublier.