Conrad Smith
Conrad Smith n'a rien pu faire pour éviter la défaite paloise | ROMAIN PERROCHEAU / AFP

Challenge Cup : L'aventure de Pau s'arrête en demi-finale

Publié le , modifié le

Pau n'a finalement pas fait le poids face à Cardiff en demi-finale de la Challenge Cup. En s'inclinant 16-10, la Section Paloise peut nourrir des regrets. Malgré une première mi-temps accrochée, les Béarnais ont été trop indisciplinés pour prétendre à beaucoup plus. Ils ne joueront donc pas la 3e finale de leur histoire dans la compétition. 7e du championnat, Pau peut encore espérer aller chercher une place en phase finale du Top 14. La finale opposera Cardiff à Gloucester.

Le match promettait d'être ouvert, il l'a été. Mais sur leur pelouse synthétique du stade Cardiff Arms Park, les Gallois ont été plus tranchants en faisant payer aux Palois leurs nombreuses approximations. Notamment dès la 5e minute lorsque Gareth Anscombe naviguait dans la défense paloise pour inscrire le 1er essai du match comme à l'entraînement (7-0). Il aura fallu une action gargantuesque et un coup de chance pour voir la Section revenir au score. Sur un dégagement de Cardiff, Conrad Smith profitait d'une interception hasardeuse de Julien Pierre pour aplatir entre les poteaux adverses (7-7, 20e). 

Conrad Smith et Pau s'accrochent

Malgré cette réduction d'écart béarnaise, les Gallois continuaient de mettre la Section sous pression dans ses 22 mètres. Jarrod Evans redonnait logiquement l'avantage aux siens sur pénalité (10-7, 24e). Et même si les Palois s'accrochaient et revenaient avant la pause grâce à Tom Taylor (10-10), Evans permettait à Cardiff de repasser devant juste avant la pause (13-10, 40e).

Cardiff enfonce le clou

Incapable de franchir la défense galoise au retour des vestiaires, les hommes de Simon Mannix laissaient passer leur chance. Ayant pris l'ascendant psychologique, Cardiff enfonçait le clou sur une dernière pénalité d'Evans (16-10, 69e). Plus rien ne sera à signaler. Pau sort donc d'une compétition durant laquelle il aura réaliser un parcours encourageant. Reste maintenant à se concentrer sur le championnat, où il peut encore jouer les phases finales. 

Alexis Ibohn @AlexisIbohn