Morgan Parra (ASM Clermont)

Challenge Cup : Clermont veut sa finale

Publié le , modifié le

Large vainqueur face à Northampton au tour précédent, Clermont affronte les Harlequins en demi-finales du Challenge Européen samedi à 21h00 (sur France 4 et sur france.tvsport). Une compétition que les Auvergnats entendent bien remporter cette année après leurs succès en 1999 et 2007.

La dernière fois que Clermont a soulevé une coupe européenne, c'était en 2007, en Challenge Européen (l'ancienne version de la Challenge Cup). Depuis, l'ASM a connu trois finales (2013, 2015 et 2017), toutes en Champions Cup, qui se sont à chaque fois soldées par des défaites. Cette année les Auvergnats misent sur la "petite Coupe d'Europe" pour renouer avec le succès au niveau continental. « Nous ne nous en sommes jamais cachés, depuis la première rencontre, notre envie est d’aller au bout de cette compétition. Nous avons joué tous les matches à fond et maintenant que nous nous rapprochons de notre objectif, nous allons tout faire pour ne pas nous arrêter là. » explique Wesley Fofana. 

La grosse armada

Et pour ce faire, l'ASM s'est préparée. "Depuis une dizaine de jours, l’équipe a basculé sur la dernière ligne droite. Il y a eu une prise de conscience et de responsabilité de l’ensemble du groupe" explique Franck Azema. Camille Lopez, ménagé contre Toulouse le week-end passé, est de retour dans l'équipe type et sera associé à Morgan Parra à la charnière. Au centre Wesley Fofana sera accompagné de George Moala. Les ailiers Damian Penaud, Alivereti Raka et l'arrière Setariki Tuicuvu complètent la ligne d'arrière. Devant Etienne Falgoux, Benjamin Kayser, Sitaleki Timani et Arthur Iturria retrouveront une place de titulaire. Mais face à eux, les Clermontois auront fort à faire contre des Anglais expérimentés. "Les Quins sont dirigés par un grand entraîneur, un spécialiste du jeu défensif, de la sortie de camp et de l’usure. Nous devons bien nous préparer [...] ils vont venir nous défier dans les zones de ruck et vont essayer de nous mettre une grosse pression par leur jeu au pied." expliquait Franck Azéma en milieu de semaine. Du jeu d'occupation, un pack d'avant solide: les Quins possèdent toutes les caractéristiques du rugby à l'anglaise Les Clermontois, souvent victimes de baisse de régimes dans les moments importants, devront se méfier de leurs voisins britanniques autour de l'heure de jeu. 

A domicile

Mais après une qualification obtenue difficilement en quart face à Worcester (18-16), les Harlequins sont loin d'avoir la pancarte de favoris. Et comme souvent, jouer à Marcel-Michelin ne sera pas à un avantage pour les visiteurs. La Yellow Army jouera son rôle de 16ème homme dans une enceinte à guichets fermés. Le public clermontois compte sur cette épopée européenne pour gommer les mauvais résultats de la saison passée. "Nous connaissons l’ambiance qu’il peut y avoir dans notre stade lors des rencontres éliminatoires et le rôle que peut jouer notre public » reconnaît Arthur Iturria. Signe qu'à Clermont tout le monde est déjà dans le match.