Les supporters du Stade Toulousain
Les supporters du Stade Toulousain | GEORGE FRANKS / PRO SPORTS IMAGES LTD / DPPI

Challenge Cup : Cardiff piège le Stade Toulousain

Publié le , modifié le

Les Cardiff Blues ont réalisé une belle affaire en s’imposant à Ernest-Wallon face à Toulouse (17-15) au terme d’un match âprement disputé. Menés en début de rencontre, les Stadistes avaient repris l’avantage à la pause avant de craquer sur un essai signé Cook au retour des vestiaires. Invaincus jusque-là, les hommes d’Hugo Mola subissent un coup d’arrêt surprenant qui plus est à domicile face à une solide formation galloise. Dans l’autre rencontre du groupe 2, le Lou a fini par vaincre Sale (27-24). Dans le groupe 5, Brive a pris le bonus offensif contre Oyonnax (38 – 13).

Le Stade Toulousain démarrait le match pied au plancher en occupant le terrain adverse et en tentant d’envoyer du jeu. Seule contrariété : la blessure de Doussain, remplacé par Romain Ntamack dès la 8e minute. Les Rouge et Noir ouvraient la marque sur une pénalité de 30 m signée Ntamack après un acte d’antijeu adverse (3-0, 12e).

Toulouse mené puis devant

Cardiff réagissait immédiatement en choisissant de trouver la touche plutôt que de prendre trois points : les Gallois trouvaient la faille dans la défense toulousaine sur un ballon porté bien exécuté (3-7 après la transformation). Quelques minutes plus tard, une pénalité de Jarrod Evans offrait un peu d’air aux Blues (3-10, 22e). Les visiteurs dominaient territorialement depuis la sortie de Doussain même si Toulouse n’abdiquait pas. Et c’est Romain Ntamack qui relançait les siens en concluant une longue séquence locale initiée par Maxime Médard (10-10 après la transformation par l’ouvreur lui-même, 29e).

Et les hommes d’Hugo Mola reprenaient même l’avantage après le carton jaune de Cuthbert grâce à un essai de filou inscrit par Antoine Dupont sur un contre parfaitement conclu en coin (15-10, 36e).

Cardiff prend les commandes et résiste

Cardiff revenait sur le terrain avec des intentions. Après une grosse période de domination, le troisième ligne Macauley Cook aplatissait en terre promise et égalisait avant la transformation qui donnait deux points d’avance aux Blues (15-17, 52e). Les Toulousains pensaient pouvoir reprendre l’avantage mais ils se heurtaient à la puissance et à l’organisation défensive adverse. Les esprits s’échauffaient et un joueur de chaque équipe écopait d’un carton jaune, Elstadt et un Gallois (67e).

Les quadruples champions d’Europe (la première fois contre Cardiff en 1996 lors de la première édition) allaient devoir faire la différence à 14 contre 14. Mais les visiteurs ne lâchaient rien et campaient dans le camp stadiste à l’entame du money time, gérant bien le temps et accumulant les mêlées. Les Rouge et Noir ne parvenaient pas à revenir dans les 22 mètres adverses et s’inclinaient finalement de deux petits points. La qualification sera dure à aller chercher.

Grégory Jouin @GregoryJouin