L'Australien Eddie Jones
L'Australien Eddie Jones | AFP

Eddie Jones nommé à la tête du XV d'Angleterre

Publié le , modifié le

L'Australien Eddie Jones a été officiellement nommé vendredi à la tête du XV d'Angleterre où il succède à Stuart Lancaster, a annoncé la Fédération d'Angleterre de rugby sur son compte Twitter. "Eddie Jones a été nommé nouvel entraîneur d'Angleterre pour un contrat de quatre ans", peut-on lire sur le compte @EnglandRugby. L'Australien de 55 ans devient le premier entraîneur étranger du XV de la Rose.

Pour s'octroyer les services de Jones, la Fédération anglaise de rugby (RFU) va devoir verser la coquette somme de 100.000 livres (143.000 euros) au club sud-africain des Stormers, avec lequel Jones venait de s'engager pour trois ans. Salué pour sa réussite avec le Japon au Mondial, ponctuée d'une victoire de prestige face aux Springboks en phase de poules (34-32), Jones avait en effet pris les commandes de la franchise du Cap la semaine dernière. Il avait même immédiatement démenti en conférence de presse tout projet de devenir le  prochain sélectionneur de l'Angleterre. "Je suis entièrement dévoué aux  Stormers, les gars", avait-il assuré le 12 novembre...

"L'avenir lumineux pour l'Angleterre"

Mais la possibilité de diriger une équipe internationale de premier plan, a effacé tous ses plans. "La possibilité de prendre les rênes du, probablement, plus grand poste du rugby international, n'arrive pas tous les jours, et je me sens chanceux d'en avoir eu l'opportunité", a déclaré Jones, après avoir remercié les dirigeants sud-africains pour lui avoir permis de rompre son contrat aussi rapidement. "Je suis désormais impatient de travailler avec la Fédération anglaise et les joueurs pour aller de l'avant après la déception dont a souffert l'Angleterre lors de la Coupe du monde, et j'espère bâtir une nouvelle équipe qui reflétera le niveau de talent qui existe au travers du jeu anglais. Je crois que l'avenir est lumineux pour l'Angleterre."

Mauvaise nouvelle pour Chris Robshaw

La désignation d'Eddie Jones devrait être fraîchement accueillie par le capitaine anglais Chris Robshaw, qui avait  été vertement critiqué par l'ancien entraîneur du XV d'Australie et du Japon, lors de la Coupe du monde. Eddie Jones prend donc la suite de Stuart Lancaster, qui avait pourtant signé un nouveau contrat de six ans en  2014, mais qui a démissionné le 11 novembre de son poste, un mois après le fiasco de la Coupe du monde organisée par l'Angleterre.

Romain Bonte