France Thierry Dusautoir portrait de profil conférence de presse 2010
Thierry Dusautoir | AFP - Bertrand Guay

Dusautoir: "il va falloir s'adapter"

Publié le , modifié le

Le match contre l'Afrique du Sud, samedi au Cap dans le cadre de la tournée estivale, est "une expérience supplémentaire" pour le XV de France, estime le capitaine Thierry Dusautoir Ce dernier met toutefois en garde contre un excès de confiance après le Grand Chelem dans le Tournoi des six nations. Il estime que les Bleus vont devoir retrouver les vertus qui leur avaient permis de s'imposer à l'automne dernier.

Une expérience supplémentaire
Quelles sont les clés pour rééditer la victoire contre les Springboks de  novembre ?
"Onva tâcher de s'appliquer sur les bases, sur la touche et la conquête.Il y a aussi ces nouvelles règles sur les rucks. J'espère qu'on ne serapas  pénalisé bêtement tout au long de la partie, qu'on ne donnera pasdes points,  qu'on saura s'adapter. Ils pratiquent un jeu trèsagressif, sont vexés de ce qui  s'est passé en novembre. Il faudra êtreprésent. Même si physiquement, on est un  peu en-dessous de nos réellescapacités, on a montré un état d'esprit depuis un  certain temps et ça,il ne faut pas le lâcher." 

Le Grand Chelem dans le Tournoi des six nations a-t-il renforcé la  confiance du groupe ?
"Ouimais trop de confiance, ce n'est pas toujours super dans un groupe. Ilfaut tempérer tout ça. Je pense que le Grand Chelem a quand même validéun travail fait depuis maintenant trois ans. C'était important. On atout  simplement mérité ce titre car on a été les plus réguliers, on asu gérer des  matches compliqués. On n'a pas fait un grand spectacle,c'est vrai, mais on a su  être assez fort pour gagner. Pour jouer ici,il faut ce mélange de tout ça. Etre  suffisament intelligent, lucide,faire les gestes et les choix nécessaires pour  gagner."             

L'Afrique du Sud, un adversaire féroce: est-ce un cliché ?      
"Non,c'est vrai car ils basent leur jeu sur le défi physique. Ils ont  lesjoueurs taillés pour ça, il n'y a qu'à regarder la compositiond'équipe  sud-africaine pour ce week-end. Ce sont des joueurs vraimentpuissants.  Aujourd'hui, il font quand même plus de passes, ils sontmoins prévisibles. Tant  mieux, quelque part, de jouer contre uneéquipe comme ça, ça va permettre à  l'équipe de France d'avoir uneexpérience supplémentaire."

Christian Grégoire