Brive Perpignan Estebanez balle en main 01 2010
Le Briviste Fabrice Estebanez balle en main | AFP - Diarmid Courreges

Du Bleu pour Estebanez, Huget, Arias, Schuster

Publié le , modifié le

La liste de 31 joueurs français appelés à préparer les test-matches du mois de novembre a été dévoilée avec la 1ère sélection du Bayonnais Yoann Huget et du Perpignanais Jérôme Schuster, la présence de Fabrice Estebanez, de Julien Arias et Jérôme Porical. En revanche, pas de Poitrenaud, pas de Wizniewski, pas de Clerc ni de Bastareaud. Dimitri Szarzewski est présent, son passage en commission de discipline obligeant le staff à appeler 31 joueurs au lieu de 30.

Il y avait une certitude: 31 joueurs seraient appelés en équipe de France. Le talonneur Dimitri Szarzewski, cité pour coup de tête en Top 14 et donc susceptible d'être suspendu, a bien été pris dans la liste, mais sa possible absence a obligé les sélectionneurs à envisager son remplacement, le Perpignanais Guilhem Guirado étant appelé et devenant le troisième homme au "talon" avec William Servat. En revanche, Marc Lièvremont et ses adjoints ont livré quelques surprises. Si l'on peut parler d'ouverture pour les lignes arrières, elle est loin d'être complète avec quelques oubliés, et surtout devant, cela ne bouge pas trop.

Et c'est du côté des absents qu'il faut trouver les contre-pieds. Malgré un excellent début de saison, sans doute le meilleur de sa carrière, le Toulousain Clément Poitrenaud n'a pas été pris. Son passage au centre est-il la cause de cette non-sélection ? L'ouvreur du Racing-Métro Jonathan Wisniewski n'a pas non plus été invité à la fête malgré ses prestations, ce qui l'empêche d'honorer sa première cape en Bleu. Tout juste remis d'une longue période de blessure, Damien Traille s'est vu offrir sa chance pour affronter les Fidji, l'Argentine et l'Australie, peut-être en position d'ouvreur remplaçant derrière François Trinh-Duc, à moins que ce ne soit le Briviste Fabrice Estebanez, appelé pour la première fois mais qui peut, comme le Biarrot, évoluer au centre. Deux joueurs qui n'ont peut-être pas autant crevé l'écran depuis le début de la saison que d'autres recalés. Premier appel  pour l'ailier de Bayonne Yoann Huget, et pour le pilier polyvalent Jérôme Schuster (Perpignan), âgé de 25 ans. Absent aussi Mathieu Bastareaud, dont la puissance au centre de la ligne du Stade Français ne suffit plus à plaire au staff de l'équipe de France. Idem pour le troisième ligne centre Louis Picamoles.

Un an après son premier match en équipe de France (comme remplaçant), Julien Arias (Stade Français) aura l'occasion de croiser de nouveau les Australiens, et d'apporter sa vitesse et ses crochets à l'aile. Après la tournée de juin dans l'hémisphère Sud, l'arrière-buteur de l'USAP, Jérôme Porical, rêve également d'étrenner une deuxième sélection. Poitrenaud, Clerc, Malzieu non sélectionnés, le Bayonnais Yoann Huget (23 ans) se voit proposer d'intégrer le groupe France à un an de la Coupe du monde. Auteur d'un très bon début de saison, le Bayonnais peut marquer des points, tout comme le revenant Maxime Médard.

A la mêlée (Parra, Yachvili) et devant, les sélectionneurs n'ont pas ménagé de surprises. Du lourd, de l'expérimenté, du traditionnel, voilà le pack armé pour relever le défi physique qu'imposeront Argentins et Australiens à la fin du mois de novembre (20 et 27), les Fidjiens (le 13) étant a priori bien moins redoutables devant. Présent cet été lors de la tournée, le Castrais Luc Ducalcon confirme que les techniciens des Bleus comptent sur lui. Avec quatre deuxièmes lignes (Millo-Chluski, Nallet, Pierre et Papé), le staff a clairement pris Sébastien Chabal pour jouer au poste qu'il occupe au Racing, celui de N.8, pour lequel il sera en concurrence avec Imanol Harinordoquy, Julien Bonnaire pouvant également évoluer au centre de la troisième ligne.

Les joueurs seront rassemblés le 5 novembre au Centre national (CNR) de Marcoussis (Essonne). La composition du groupe de 23 joueurs et du XV de départ qui défiera les Fidjiens sera dévoilée le 9 novembre.

Liste des 31 joueurs appelés

Avants (17): Thomas Domingo (Clermont), Jérôme Schuster (Perpignan), Luc Ducalcon (Castres), Nicolas Mas (Perpignan), Guilhem Guirado (Perpignan), William Servat (Stade Toulousain), Dimitri Szarzewski (Stade Français), Romain Millo-Chluski (Stade Toulousain), Lionel Nallet (Racing-Métro), Pascal Papé (Stade Français), Julien Pierre (Clermont), Julien Bonnaire (Clermont), Thierry Dusautoir (Stade Toulousain, cap.), Alexandre Lapandry (Clermont), Fulgence Ouedraogo (Montpellier), Sébastien Chabal (Racing-Métro), Imanol Harinorquy (Biarritz)

Arrières (14): Morgan Parra (Clermont), Dimitri Yachvili (Biarritz), Damien Traille (Biarritz), François Trinh-Duc (Montpellier), Fabrice Estebanez (Brive), Yannick Jauzion (Stade Toulousain), David Marty (Perpignan), Aurélien Rougerie (Clermont), Marc Andreu (Castres), Julien Arias (Stade Français), Yoann Huget (Bayonne), Maxime Médard (Stade Toulousain), Alexis Palisson (Brive), Jérôme Porical (Perpignan)