Dimitri Szarzewski XV de France
Le joueur français Dimitri Szarzewski | AFP - FRANCK FIFE

Dimitri Szarzewski annonce sa retraite internationale

Publié le , modifié le

Le talonneur Dimitri Szarzewski a annoncé mercredi qu'il prenait sa retraite internationale, à 32 ans et après 83 sélections avec le XV de France.

Les anciens s'en vont un à un. Après Frédéric Michalak (33 ans, 77 sélections), Pascal Papé (35 ans, 65 sélections) qui ont raccroché dès l'élimination au Mondial, et Thierry Dusautoir (34 ans, 80 sélections), l'emblématique capitaine des Bleus, qui a mis un terme à sa carrière internationale ce week-end, le talonneur Dimitri Szarzewski les a imités. "C'est une décision mûrement réfléchie, prise il y a quelques semaines.  Cela faisait un moment que ça trottait dans ma tête. Je l'ai annoncé au staff  de l'équipe de France et du Racing 92. J'avais besoin de consacrer plus de  temps à ma famille et à mon club", a déclaré Szarzewski lors de la conférence de presse hebdomadaire de son club, le Racing 92.

"Cela a été un honneur et une fierté de représenter mon pays et de porter à 83 reprises le maillot de l'équipe de France", a ajouté Szarzewski, capitaine  des Bleus à deux reprises, dont lors de la dernière Coupe du monde face à la Roumanie (38-11). Il a participé à trois Coupes du monde (2007, 2011 et 2015) et a remporté trois fois le Tournoi des six nations (2006, 2007, 2010), dont le Grand Chelem  en 2010.

Fin de cycle

"C'est une fin de cycle, un nouveau commence (...) Le futur doit se faire sans  moi en équipe de France. Des jeunes talents arrivent, et pour préparer idéalement la Coupe du monde 2019, il faut le faire dès le Tournoi 2016", a  poursuivi le talonneur. "Je sentais (que le nouveau staff) ne comptait pas forcément sur moi dans les années à venir, qu'il avait besoin de reconstruire quelque chose avec de nouveaux joueurs", a expliqué Szarzewski, titulaire à 44 reprises chez les Bleus lors d'une carrière internationale débutée en juillet 2004.

Son dernier match avec le XV de France aura été la lourde défaite en quarts de finale de la Coupe du monde 2015 face aux All Blacks (62-13), lors de laquelle il était entré en jeu. "Dès le coup de sifflet final, je savais (que c'était son dernier match avec les Bleus), je l'ai annoncé à certains joueurs. Même si c'était une  décision prise il y a quelques mois", a fait savoir Szarzewski, qui aurait  préféré "terminer autrement que par une défaite historique." "Mais je termine aussi sur l'aventure de la Coupe du monde", a-t-il ajouté.