Gonzalo Quesada lors du match Castres / Stade Français
Gonzalo Quesada quite le Stade Français sur une déception, | NICOLAS TUCAT / AFP

Déception pour le Stade Français à Northampton

Publié le , modifié le

Le Stade Français espérait terminer sa saison chaotique sur une bonne note, en décrochant une place en Coupe d'Europe. C'est raté.Après avoir fait la course en tête durant plus d'une heure, les Parisiens se sont incliné dans le barrage qualificatif sur la pelouse des Anglais de Northampton (23-22).

Gonzalo Quesada et les joueurs historiques sur le départ (Slimani, Lakafia, Bonneval, Doumayrou, Sinzelle) ou presque retraités (Dupuy, Papé) auront peut-être le sentiment d'une sortie manquée: ils quittent un club en bonne situation, repris par le milliardaire allemand Hans-Peter Wild dans la semaine, mais absent de la prochaine Coupe d'Europe. Et ils pourront s'en vouloir, surtout après avoir encaissé l'essai de la défaite en toute fin de match, à 13 contre 15 et après après avoir mené au score pendant 70 minutes.

Sous le soleil du Franklin's Garden, les Parisiens n'ont en effet pas perdu de temps et ont fait preuve d'une efficacité redoutable, tout en laissant dès le début du match entrevoir certaines failles, notamment en mêlée. Dès la 4e minute, Waisea allait marquer le premier essai de la rencontre. Suite à une attaque en première main, Camara trouvait l'intervalle, puis Genia  naviguait dans la défense avant de servir Waisea d'une passe superbement dosée entre deux Saints. (4e). Quelques instants plus tard, Plisson punissait Northampton coupable d'une faute au sol et donnait dix points d'avance aux Parisiens (8e). Les Anglais dominaient, certes, mais les Stadistes, emmenés par un grand Genia ne rataient aucune occasion. Le demi de mêlée jouait vite une pénalité au large qui profitait à Sinzelle en bout de ligne (23e) puis l'Australien passait les bras à cinq mètres de la ligne pour un Camara lancé (35e).

En face, les Saints de Louis Picamoles ripostaient par la botte de Mallinder puis par un essai de Foden au début du second acte pour faire douter des Parisiens (22-16, 46) réduits à 14 après le carton jaune de Bonfils pour un croche-pied. Archi-dominateurs en mêlée, les Saints grignotaient peu à peu leur retard. Le Franklin's Garden abandonnait même tout espoir à l'heure de jeu quand Hutchinson percutait Genia en l'air et écopait d'un carton jaune (63). Pire, puisque quelques secondes après Wood piétinait la tête de Camara et récoltait aussi un carton rouge (64e). Sauf que la troupe de George North ne baissait pas les bras et à 13 contre 15, les Saints parvenaient à repasser devant grâce à une essai en coin de Tuala, qui rebondissait sur deux Parisiens (73). Dans un silence de cathédrale, Mallinder transformait et privait Paris d'un retour en Coupe d'Europe.

francetv sport @francetvsport