Les joueurs espagnols protestent auprès de l'arbitre roumain
Les joueurs espagnols (en jaune) protestent auprès de l'arbitre roumain | AFP

Le World Rugby va enquêter sur le match Belgique - Espagne

Publié le , modifié le

La plus haute instance du rugby mondial, le World Rugby, va enquêter sur le match de qualification du Mondial 2019 ayant opposé dimanche à Bruxelles, la Belgique à l'Espagne. Cette dernière qui a perdu 18-10 a en effet déposé une réclamation contre l'arbitrage qu'elle a jugé "délibérément partial". Les Espagnols devaient absolument l'emporter sous peine d'être dépassés par les Roumains dans la zone Europe. Pendant et après leur rencontre, les Espagnols ont vigoureusement dénoncé les décisions de l'arbitre Monsieur Vlad Iordachescu, qui se trouve être de nationalité roumaine.

"La Fédération espagnole de rugby a déposé une réclamation à la Fédération européenne (Rugby Europe), avec copie à la Fédération internationale, pour que la commission d'arbitrage revoie la vidéo de la rencontre et juge si l'arbitrage a été délibérément partial pour favoriser les intérêts de la Roumanie et si oui, agir en conséquence", a indiqué dans un communiqué la Fédération espagnole. "Notre jeu était sans arrêt coupé, les Belges profitaient de bien plus d'avantages", a notamment expliqué le sélectionneur Santiago Santos.

Son équipe possède néanmoins encore une chance de se qualifier. Il lui faudra s'imposer en barrages contre le Portugal, puis en cas de succès face aux Samoa en double confrontation. Vainqueur 30-0 à l'aller, la 19e nation mondiale s'est montrée bien plus réservée à Bruxelles, n'approchant que rarement les 22 mètres adverses. Le World Rugby qui va donc analyser les circonstances de la victoire de la Belgique vendredi, a précisé que "la désignation des arbitres (...) a été effectué avant la compétition par un comité indépendant et neutre".

France tv sport @francetvsport