La Coupe du monde de rugby, c’est dans 10 jours !

La Coupe du monde de rugby, c’est dans 10 jours !

Publié le , modifié le

Le 7e Mondial de rugby féminin va se dérouler du vendredi 1er août au dimanche 17 août dans la région parisienne, principalement à Marcoussis (Essonne) et au Stade Jean-Bouin (XVIe arrondissement de Paris). Le XV de France espère déloger les Néo-Zélandaises de leur piédestal, mais il faudra déjà sortir d’une poule pas évidente avec le pays de Galles, l’Afrique du Sud et l’Australie. Jusqu'à six matches seront retransmis sur France 4.

Les Françaises ont effectué trois stages de préparations ( à Marcoussis, Tignes et Falgos) pour arriver fin prêtes à ce rendez-vous planétaire qui se tient pour la première fois dans l’hexagone. Elles ont disputé et remporté deux matches amicaux contre l’Espagne à Valladolid (37-3) puis face à l’Afrique du Sud à Marcoussis où se déroulera l’essentiel des rencontres de ce Mondial.

Montée en puissance

Elles affronteront le pays de Galles pour leur entrée dans la compétition (le 1er août), un adversaire qu’elles apprécient comme en témoigne le succès (27-0) à Cardiff le 23 février. Puis ce seront les Sud-Africaines (le 5) avant de défier l’Australie (le 9). Elles évolueront ensuite au Stade Jean-Bouin (20 000 places), soit pour des matches de classement si elles sont éliminées, soit pour une demi-finale et une éventuelle finale. 

On peut juste regretter que la compétition se déroule début août, quand beaucoup de gens sont en vacances, et surtout en Ile de France. Dans le Sud, du côté de Biarritz, Perpignan ou Toulon, les spectateurs auraient pu venir en masse soutenir cette belle équipe qui a réalisé le Grand Chelem l’hiver dernier. Emmenées par l’excellente Gaëlle Mignot, qui a pris la succession de l’emblématique Marie-Alice Yahé au capitanat après sa blessure et son arrêt de carrière forcé, les Bleues espèrent concrétiser tous les espoirs placés en elles. 

Battre la Nouvelle-Zélande

Jamais pour l’instant la France n’a atteint la finale du Mondial, mais les Françaises n’ont manqué qu’à une seule reprise le dernier carré, en 1998 aux Pays-Bas. Depuis, elles ne cessent de progresser, à l’instar des footballeuses. Maintenant, la Nouvelle-Zélande reste le favori avec quatre victoires consécutives depuis 1998, première édition sous l’égide de l’IRB (les deux premières ont été remportées par les Etats-Unis puis l’Angleterre).

Pas moins de 24 matches se tiendront sur 5 journées au siège de la FFR, à Marcoussis. Six matches (dont 2 de l’équipe de France) auront donc lieu à Jean-Bouin et jusqu’à six matches seront diffusés en direct sur France 4. Les 12 formations ont été réparties dans trois poules de 4 équipes. Les premiers des trois poules seront qualifiés pour les demi-finales ainsi que le meilleur 2e (celui avec le plus grand nombre de points). La finale se tiendra le dimanche 17 août à 18h45 dans l’antre du Stade Français.

Image porteuse

Le manager Annick Hayraud et les deux entraîneurs, Christian Galonnier et Nathalie Amiel, vont tenter de porter le XV de France vers un premier triomphe mondial qui serait un véritable booster pour le rugby féminin en France. En vingt ans, l’image des joueuses de rugby a profondément évolué. Raillées au début pour leur plastique par les machos, les rugbywomen ont prouvé depuis qu’elles pouvaient être des athlètes de haut niveau tout en soignant leur image de femme. Une victoire à domicile ne manquerait pas de concrétiser cette belle avancée. A Sandrine Agricole, Majorie Mayans, Manon André et les autres de jouer.

La liste des 26 joueuses françaises retenues pour cette Coupe du monde

AGRICOLE Sandrine RENNES demi d’ouverture
ANDRE Manon SAINT ORENS 3ème ligne
ARRICASTRE Lise LONS pilier
CHOBET Christelle LONS pilier
DENADAÏ Marine MONTPELLIER 2ème ligne
DIALLO Coumba BOBIGNY 3ème ligne
DJOSSOUVI Koumiba MONTPELLIER 3ème ligne
EZANNO Hélène LILLE pilier
GRAND Laetitia LONS 3ème ligne
GRASSINEAU Camille BORDEAUX ailier
GUIGLION Elodie PERPIGNAN ailier
IZAR Shanon LILLE centre
KOITA Assa BOBIGNY 2ème ligne
LADAGNOUS Caroline LONS arrière
LEDUFF Christelle PERPIGNAN demi d’ouverture
LIEVRE Marion BOBIGNY ailier
MAYANS Marjorie SAINT ORENS centre
MIGNOT Gaëlle MONTPELLIER talonneur
N'DIAYE Safi MONTPELLIER 3ème ligne
PORTARIES Elodie MONTPELLIER pilier
POUBLAN Elodie MONTPELLIER centre
RABIER Sandra CAEN 2ème ligne
RIVOALEN Yanna LILLE demi de mêlée
SALLES Laetitia LA VALETTE talonneur
TREMOULIERE Jessy ROMAGNAT arrière
TRONCY Jennifer MONTPELLIER demi de mêlée

Vidéo: Marie-Alice Yahé à Stade 2

Grégory Jouin @GregoryJouin