Guy Novès, le sélectionneur du XV de France, le 24 janvier 2017, à Marcoussis.
Guy Novès, le sélectionneur du XV de France, le 24 janvier 2017, à Marcoussis. | AFP

XV de France: un groupe charnière

Publié le , modifié le

Un seul être vous manque... En l'absence de l'ouvreur titulaire Camille Lopez, l'encadrement du XV de France devrait appeler ce mercredi (14h00) le jeune Anthony Belleau pour les tests-matches de novembre dans un groupe où plusieurs nouvelles têtes sont attendues, à moins de deux ans de la Coupe du monde 2019. Le vent de nouveauté, prévu après la calamiteuse tournée de juin en Afrique du Sud (trois lourdes défaites), devrait profiter en premier lieu à Belleau (Toulon), après la fracture de la cheville gauche de Lopez samedi avec Clermont.

Agé de 21 ans, il affiche seulement 21 matches professionnels au compteur, mais concurrence sérieusement François Trinh-Duc à Toulon depuis le début de la saison. Il pourrait donc le retrouver dimanche à Marcoussis pour préparer les quatre tests (11 et 14 novembre contre la Nouvelle-Zélande, 18 novembre face à l'Afrique du Sud, 25 novembre contre le Japon). Huit éléments du groupe de 31 annoncé seront seulement mobilisés pour la deuxième rencontre face aux All Blacks, à Lyon trois jours après la première, en compagnie de quinze joueurs, dont les noms seront aussi dévoilés mercredi. 

A quelle liste appartiendront les autres ouvreurs tricolores, Jules Plisson et Jean-Marc Doussain ? Réponse mercredi, comme pour l'éventuelle présence du demi de mêlée Maxime Machenaud, dans le dur depuis le début de saison. Et qui, en plus de la concurrence d'Antoine Dupont et Baptiste Serin en bleu, est confronté à la montée en puissance de Yann Lesgourgues, qui alterne à Bordeaux-Bègles avec... Serin.

Quid de Bastareaud et Fofana ?

Le changement promis par le sélectionneur Guy Novès, et souhaité par le président de la Fédération Bernard Laporte, pourrait aussi profiter à l'arrière Thomas Ramos (Toulouse) et aux deuxièmes lignes Félix Lambey (Lyon), Swann Rebbadj (Toulon) et Paul Gabrillagues (Stade Français). Ainsi qu'à Judicaël Cancoriet (Clermont), Anthony Jelonch (Castres) ou Sekou Macalou (Stade Français) en troisième ligne, où le staff devra faire sans les blessés Damien Chouly, Yacouba Camara et Charles Ollivon. L'encadrement a aussi la possibilité de tester certaines de ces jeunes pousses, ainsi que le demi de mêlée Baptiste Couilloud (Lyon) et l'ouvreur Romain Ntamack (Toulouse), avec les Barbarians, transformés en équipe de France A et dont le groupe contre les Maoris All Blacks le 10 novembre sera aussi annoncé mercredi. Avant d'éventuellement les lancer à l'étage supérieur en suivant. 

Le vent de nouveauté pourrait aussi emporter certains habitués (Atonio, Le Roux, Spedding, Maestri) qui n'ont pas répondu aux attentes lors de la longue période estivale dédiée à la préparation physique, et permettre à Mathieu Bastareaud, affûté depuis le début de saison, de revenir en grâce au centre. A ce poste, on guettera aussi le choix de Novès concernant Wesley Fofana, qui a repris l'entraînement collectif avec Clermont, neuf mois après sa rupture d'un tendon d'Achille, sans pour autant retrouver la compétition.

Le groupe de 31

Les certains: Ben Arous (Racing 92), Poirot (Bordeaux-Bègles), Guirado (Toulon, cap), Slimani (Clermont), Vahaamahina (Clermont), Picamoles (Montpellier), Gourdon (La Rochelle), Dupont (Toulouse), Serin (Bordeaux-Bègles), Trinh-Duc (Toulon), Lamerat (Clermont), Penaud (Clermont), Fickou (Clermont), Vakatawa (Racing 92), Huget (Toulouse)
Les probables: Chat (Racing 92), Boughanmi (La Rochelle), Le Devedec (Brive), Goujon (Bordeaux-Bègles), Sanconnie (Brive), Cancoriet (Clermont), Doussain (Toulouse), Belleau (Toulon)
Les possibles: Maynadier (Bordeaux-Bègles), Tolofua (Saracens/ENG), Atonio (La Rochelle), Maestri (Toulouse), Lambey (Lyon), Gabrillagues (Stade Français), Flanquart (Stade Français), Taofifenua (Toulon), Jelonch (Castres), Macalou (Stade Français), Le Roux (Racing 92), Lesgourgues (Bordeaux-Bègles), Machenaud (Racing 92), Plisson (Stade Français), Fofana (Clermont), Bastareaud (Toulon), Chavancy (Racing 92), Danty (Stade Français), Doumayrou (La Rochelle), Ducuing (Bordeaux-Bègles), Spedding (Clermont), Dulin (Racing 92), Ramos (Toulouse)

AFP